Liège-Verviers

Le magasin physique garde la cote pour les cadeaux de Noël

1 Minute(s) de lecture

La plateforme de technologie financière Adyen a sondé les intentions d’achat de 1.000 Belges à l’approche des fêtes. Il en ressort que plus de la moitié des Belges (54 %) disent préférer se rendre dans des magasins physiques pour acheter des cadeaux pour leur famille et leurs proches. Seuls 14 % choisissent de le faire en ligne. Sans surprise, ce sont surtout les plus de 60 ans (70%) qui optent pour le magasin physique, tandis que moins de la moitié (46%) des 18-39 ans favorisent le shopping sur place pour trouver le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année.

Si l’on regarde le type d’articles dans le panier moyen, les Belges choisissent encore les magasins physiques principalement pour les meubles (79%) et les accessoires de maison (69%). Les boutiques de vêtements (66%) restent également populaires. Pour les jouets et le multimédia, le consommateur ose plus souvent commander en ligne. Là, ce sont respectivement un quart (28%) et un tiers (33%) qui disent préférer chercher l’article parfait en ligne.

Le marché de l’occasion est en constante progression, ce qui se reflète prudemment dans les chiffres. Ainsi, environ un Belge sur dix préfère acheter des meubles (13%), des jouets (12%) ou des vêtements (10%) en seconde main. De tous les articles, le multimédia est le moins populaire. Là, seul un petit nombre (6%) dit préférer acheter un article usagé.

Service et contact humain


Le fait que les magasins physiques soient encore très populaires est en partie dû au service et au personnel des magasins. Six Belges sur dix (64 %) affirment par exemple qu’ils apprécient particulièrement le contact humain avec le personnel. Les nouvelles solutions numériques contribuent également à améliorer l’expérience d’achat : près de la moitié (51 %) assurent que les codes QR et les paiements sans contact facilitent les achats. Pourtant, des améliorations sont possibles : par exemple, un tiers des consommateurs belges (31 %) sont agacés par le manque de personnel en magasin.

« Nous avons remarqué depuis longtemps que les Belges passent facilement d’un magasin physique à un magasin en ligne » constate toutefois Julien Marlier, Country Manager Adyen Belgium. « Les commerçants doivent s’adapter à cette situation en proposant une expérience d’achat unique sur différents canaux de vente. En utilisant des solutions de paiement nouvelles et modernes, les marques peuvent élever l’expérience du consommateur à un niveau supérieur. »

(Photo Mix / Pixabay)

4329 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonLiège-Verviers

La scale-up Aerospacelab fait l’acquisition de l’expérimentée AMOS

1 Minute(s) de lecture
Aerospacelab, le déjà célèbre fabricant de satellites implanté à Mont-Saint-Guibert, a annoncé ce lundi avoir conclu l’acquisition d’AMOS, l’entreprise aérospatiale liégeoise de…
Liège-Verviers

Volvo s’appuye sur l'entrepreneur hutois Vincent Fonzé

1 Minute(s) de lecture
Vincent Fonzé, l’entrepreneur hutois actif dans le secteur automobile depuis plus de 30 ans, renforce son empreinte sur le marché avec l’acquisition…
Liège-VerviersNamur

Pierre Poncelet succède à Vincent Trevisan au bureau Deloitte Private de Liège

4 Minute(s) de lecture
C’est un passage de flambeau important ; après 12 années à la tête du bureau liégeois de Deloitte Private qui compte une trentaine…