Wallonie

« Du local dans mon point de vente »:la Wallonie soutient l’accès pour tous aux produits locaux de qualité…

2 Minute(s) de lecture

Début février, la Cellule Manger Demain et l’ensemble de ses partenaires lançaient un appel à participation aux points de vente des secteurs vrac, bio et circuit court pour les soutenir face aux retombées des différentes crises. C’est ainsi 127 points de vente qui vont pouvoir mettre en œuvre, dès ce mois d’avril, le coup de pouce « du local dans mon point de vente » : un soutien de la Wallonie permettant de faciliter l’accès à chacun.e aux produits locaux/frais/de qualité. Ce lundi 27 mars 2023, plus de 75 lauréats se réunissaient pour échanger et partager des bonnes pratiques pour lancer les différents mécanismes au sein de leur point de vente. 

Grâce à une enveloppe budgétaire encore disponible, l’appel est réouvert et une trentaine de points de vente supplémentaires vont pouvoir en bénéficier ! 

Une porte ouverte pour sélectionner 30 points de vente supplémentaires !

Ce lundi 27 mars 2023, plus de 75 points de vente des secteurs vrac, bio et circuit court se réunissaient pour échanger sur la mise en œuvre du coup de pouce « du local dans mon point de vente » : un soutien financier de la Wallonie qui prend la forme des 3 mécanismes d’incitation, de fidélisation et d’accessibilité de la clientèle aux produits vendus dans les points de vente durables et de proximité.

Suite au premier appel lancé début février 2023, un budget reste disponible sur l’enveloppe consacrée à ce coup de pouce « du local dans mon point de vente » : l’occasion pour une trentaine de points de vente supplémentaires de le rejoindre ! 

Les différents mécanismes accessibles via ce coup de pouce 

Tout comme les 127 premiers points de vente sélectionnés, les points de vente désireux de rejoindre le coup de pouce peuvent activer un, deux ou l’ensemble des mécanismes proposés, à savoir :

  • La mise en place d’une caisse de solidarité dont le montant récolté, doublé grâce au financement de la Wallonie, leur permettra de mettre en place des collaborations avec des épiceries sociales et/ou des restaurants sociaux de manière à les approvisionner en produits de qualité, frais et locaux (à destination de leurs bénéficiaires).
  • La distribution à la clientèle de carnets de fidéli-bons : un système de réductions échelonnées dans le temps.
  • L’activation d’un accompagnement personnalisé en marketing et communication : une expertise leur permettant d’attirer une clientèle plus nombreuse dans leur point de vente.

Les dossiers de candidatures à ce second appel sont attendus au plus tard le 7 avril 2023. L’ensemble des modalités pratiques et informations sont disponibles dans l’onglet « points de vente » du site http://www.mangerdemain.be.

La Wallonie soutient la relocalisation alimentaire et ses acteurs 

Dans le cadre du fonds Ukraine et dans le contexte des perturbations des systèmes alimentaires liées aux différentes crises que nous traversons, le Gouvernement de Wallonie, via la Cellule Manger Demain et ses partenaires, a souhaité améliorer l’accès à une alimentation bio, vrac et en circuit court pour tou.te.s.

Les points de vente de ces secteurs, durement touchés par les répercussions de ces crises en cascade, répondent aux enjeux d’une alimentation plus durable de par leurs modèles et la qualité des produits qui y sont vendus : il est donc essentiel de garantir à cette filière relocalisée et en circuit court des débouchés suffisants. 

Avec le soutien de la Wallonie, cela se concrétise grâce au coup de pouce « du local dans mon point de vente ». 

4404 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Plus de la moitié des entreprises belges roulent en véhicule d’occasion

2 Minute(s) de lecture
Les entreprises belges intègrent de plus en plus des véhicules d’occasion dans leur parc automobile, selon un sondage réalisé auprès de 300…
Wallonie

Impact de l'IA : près d'un tiers des Belges craignent de perdre leur emploi...

2 Minute(s) de lecture
75 % des Belges s’attendent à ce que des emplois disparaissent en raison de l’essor fulgurant de l’intelligence artificielle. 30 % d’entre…
Wallonie

Absence au travail pour exercer une fonction politique : que dit la loi ?

2 Minute(s) de lecture
À l’issue des élections du 9 juin 2024, de nombreux travailleurs se retrouvent peut-être dans la position de devoir jongler entre leur…