Brabant wallon

Une “Maison des langues” à Louvain-la-Neuve, fruit d’une collaboration UCLouvain/Forem

4 Minute(s) de lecture

  • L’UCLouvain et le Forem ont inauguré la Maison des langues, un outil dédié à l’apprentissage des langues et l’insertion socio-professionnelle.
  • La Maison des langues permet à l’UCLouvain de dispenser des cours de langues, en particulier dans le cadre des masters en traduction, interprétation et langues des signes, et au Forem de proposer des formations innovantes en anglais et néerlandais.
  • La connaissance de l’anglais et/ou du néerlandais reste une exigence importante de la part des employeurs.

Ce lundi 17 avril, les autorités de l’UCLouvain et du Forem ont inauguré la Maison des langues à Louvain-la-Neuve en présence de la ministre de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles Valérie Glatigny ainsi que d’un représentant de la ministre wallonne de l’Emploi Christie Morreale.

Dédiée à l’apprentissage des langues, la Maison des langues est le fruit d’une collaboration unique entre l’UCLouvain et le Forem, dont les publics, même s’ils diffèrent, partagent un objectif commun : s’insérer durablement sur le marché de l’emploi. 

La Maison des langues, installée dans un bâtiment de 2000 m² répartis sur quatre niveaux, a pour objectif l’enseignement et la formation des langues, le développement d’outils pédagogiques, la sensibilisation à l’apprentissage des langues et au multiculturalisme et le soutien à la mobilité interrégionale et internationale.

L’UCLouvain y organise des cours, entre autres, dans le cadre de ses masters en traduction et en interprétation. Elle y dispense également des cours du master en langue des signes, unique en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le Forem y propose 17 modules de formations en anglais et en néerlandais, organisés en présentiel et/ou à distance, ainsi que des tests pour évaluer son niveau linguistique et des événements de sensibilisation. S’appuyant sur les nouvelles technologies, la Maison de langues est également un laboratoire pédagogique pour les formateurs en langues du Forem ; les innovations didactiques rayonneront sur leurs formations. 

C’est en 2014 qu’est né ce projet de Maison des langues, suite à l’attribution, par le décret Paysage, de l’organisation de masters en traduction et interprétation à l’UCLouvain. Accueillir ces nouveaux·elles étudiant·es nécessitait la construction de nouveaux locaux pour assurer un enseignement de qualité. 

Ce besoin de l’UCLouvain s’est doublé d’une volonté politique de construire un lieu dédié à l’apprentissage des langues chez les demandeurs d’emploi. En 2016, l’UCLouvain et le Forem ont signé une convention afin de coopérer à la mise en place du projet de Maison des langues. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mission commune des partenaires en matière d’enseignement et de formation en langues et a pour objet de favoriser l’apprentissage au sein de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le budget du projet s’élève à six millions d’euros, financés à hauteur de deux millions par la Fédération Wallonie-Bruxelles en compensation de l’intégration des étudiant·es en master en traduction-interprétation à la Faculté de philosophie, arts et lettres, d’un million par l’UCLouvain et de trois millions par la Région wallonne, via une contribution versée par le Forem pendant 10 ans en échange d’une occupation d’au moins 25 ans de la moitié de la superficie de l’immeuble.

Une étude publiée en 2022 par Pauline Degrave et Philippe Hiligsmann, chercheurs UCLouvain, montre que la connaissance d’une langue étrangère est mentionnée dans deux tiers des offres d’emploi analysées (le plus souvent l’anglais, suivi du néerlandais).

« La maîtrise des langues étrangères est très souvent un atout indéniable pour l’insertion professionnelle, confirme Philippe Hiligsmann, le vice-recteur aux affaires étudiantes qui est lui-même professeur de néerlandais à l’université. En tant qu’institution, nous avons la responsabilité de préparer au mieux nos étudiantes et nos étudiants à intégrer le marché de l’emploi. Et l’un des éléments les plus importants, selon ce que nous disent les diplômé·es, c’est la maîtrise de l’anglais et du néerlandais. »

Pour l’Administratrice générale du Forem, Marie-Kristine Vanbockestal, « la connaissance des langues est un puissant levier d’insertion professionnelle au sein de notre pays trilingue et capitale de l’Europe. En 2022, le Forem a diffusé 165.879 offres d’emploi qui exigent la connaissance au minimum de l’anglais et/ou du néerlandais

Grâce à son matériel pédagogique de pointe, la Maison des langues offre des formations multimodales qui permettent à l’ensemble des demandeurs d’emploi wallons de bénéficier des compétences de nos formateurs et d’augmenter ainsi leur chance d’intégrer durablement le marché multiculturel belge du travail. »

« Avec les 1000 nouvelles bourses pour apprendre les langues en lien avec les métiers qui viennent d’être lancées, cette nouvelle Maison des langues est une seconde réalisation de taille inhérente au Plan langues de Wallonie. C’est un outil de plus et de pointe pour permettre aux jeunes et aux chercheurs d’emploi de s’émanciper et de décrocher un job », souligne la Vice-Présidente wallonne, Ministre de l’Emploi, Christie Morreale. 

« Dans un monde de plus en plus ouvert, la maîtrise des langues, tant nationales qu’étrangères, est un atout majeur. Les nombreuses formations qui seront proposées à la Maison des langues permettront aux jeunes et aux adultes de s’outiller au mieux en vue d’une intégration efficace dans le secteur de la formation et de l’emploi. Je me réjouis de la contribution majeure de la Fédération Wallonie-Bruxelles à ce projet de qualité », conclut Valérie Glatigny, Ministre de l’Enseignement supérieur.

4416 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamur

Quels sont les vignobles wallons récompensés par un Belgian Wine Award 2024 ?

2 Minute(s) de lecture
La deuxième édition du Guide des vins belges Gault&Millau et des Belgian Wine Awards 2024 a été présentée ce mercredi à la…
Brabant wallon

Place aux artistes, de retour en Brabant wallon

1 Minute(s) de lecture
20 communes vont participer à l’opération “Places aux artistes” qui fait la part belle à de nombreuses disciplines artistiques : musique, cinéma, théâtre…
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamur

La SCAM se donne les moyens d’ouvrir une nouvelle ère pour l’agriculture wallonne

2 Minute(s) de lecture
La Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM), acteur clé de l’agriculture wallonne depuis près de 70 ans, annonce le lancement d’une…