Liège-Verviers

Architectes de la transition durable

3 Minute(s) de lecture

Des entreprises fournisseuses de solutions durables ! Ancrées dans notre territoire, des entreprises ont mis au point des produits et des services en faveur du développement durable. Votre CCI LVN vous propose actuellement une galerie de portraits déroulant un catalogue de bonnes idées… Notre ambition, c’est d’en faire un annuaire. Si vous souhaitez en faire partie, contactez-nous via odd@ccilvn.be

Aujourd’hui : Eddy Wertz, architecte fondateur et administrateur gérant de &sens Architectes.

QUELLE EST L’ACTIVITÉ DE VOTRE ENTREPRISE ?

« Architectes depuis 2002, d’abord sous la bannière FHW Architectes, aujourd’hui sous celle d’&sens, nous sommes spécialisés dans l’écoconstruction. Dès le processus de conception, nous tenons compte de la performance énergétique du bâtiment, de l’intégration des énergies renouvelables, de la gestion durable du patrimoine bâti et naturel, et de l’analyse du cycle de vie des matériaux.»

EN QUOI VOTRE SERVICE S’INSCRIT-IL DANS LA TRANSITION DURABLE ?

« Nos réalisations témoignent d’une démarche pragmatique et rationnelle cherchant à garantir une réelle performance environnementale du projet. Le souci environnemental et énergétique reste toujours intégré à notre création.»

EN QUOI ÊTES-VOUS INNOVANT ?

«Nous sommes innovants par notre activité dans l’économie d’énergie, la durabilité et l’écologie où nous sommes actifs depuis plus de vingt ans.»

QUELLE SOLUTION APPORTEZ-VOUS AU SECTEUR PUBLIC ET AUX PARTICULIERS ?

«Nos clients nous posent toujours la question de savoir comment économiser l’énergie. Ils ont le souci du coût de la main d’oeuvre et des matériaux. Mais je ne sais pas comment vont faire les particuliers pour y arriver à l’horizon 2050. Quand on voit l’état de la situation et les offres que nous recevons pour être dans ces standards pour les bâtiments existants, il faudra être très riche pour y parvenir. »

LE COÛT DE LA TRANSITION DURABLE, NOUS Y SOMMES CONFRONTÉS TOUS LES JOURS.

« Il faut atteindre des performances que les matériaux écologiques atteignent, mais avec des épaisseurs toujours plus importantes. Cela tourne constamment autour de l’identification des phénomènes, de la manière de limiter les problèmes de condensation et de celle d’utiliser les remèdes connus à présent de tous, à savoir l’épaisseur de l’isolant, l’étanchéité à l’air, la ventilation, mécanique ou non. Nous n’avons pas d’autre solution qu’isoler et isoler encore.»

COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ À PROPOSER DE TYPE DE SERVICE ?

« Dans les années 2000, quand nous avons commencé, nous étions des extraterrestres. Le bâtiment que nous occupons, mon associé et moi, est le premier bâtiment tertiaire passif de Wallonie. Nous avons commencé à le construire en 2004. A l’époque, quand on parlait de passif, tous les appels d’offres des marchés publics auxquels nous répondions concernaient toujours des rénovations énergétiques. Dans le logement public, les bâtiments ont entre 50 et 70 ans. Ce sont des gouffres énergétiques pour lesquels nous devons trouver des solutions en matière d’isolation.»

POURQUOI VOS CLIENTS LE CHOISISSENT-ILS ?

« Nous répondons à des marchés publics et à quelques marchés privés. Comme des confrères, nous avons cette expérience et nous savons expliquer les tenants et les aboutissants. Aujourd’hui, avec les problèmes du coût de l’énergie et les exigences en matière de normes, c’est de plus en plus complexe. Par exemple, en 2028, une chaudière à mazout neuve ne pourra plus être installée. Nous sommes face à un nouveau défi : celui de savoir comment chauffer la plupart des bâtiments. C’est pourquoi, actuellement, on entend beaucoup parler de pompes à chaleur, de géothermie et de basses températures. Pour pouvoir y répondre, nous faisons appel à des spécialistes en techniques spéciales.»

QUELLES SONT LES CONTRAINTES DE CES ÉVOLUTIONS ?

« Les contraintes sont financières, y compris le coût de la main d’oeuvre. On doit faire des économies d’énergie, tout en travaillant avec de l’électricité et des basses températures._»

&SENS ARCHITECTES SRL place Sommeleville, 59-61 à 4800 Verviers, 087 76 51 45,  etsens@etsens.be, www.etsens.be

(Photos &sens et Wertz)

252 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Le VentureLab met ‘La Génération Transition’ en marche

2 Minute(s) de lecture
Le VentureLab, à Liège, lance un nouveau programme cet été : ‘Génération Transition’ s’adresse aux jeunes qui ont envie d’entreprendre pour la transition…
Liège-Verviers

L’ULiège déploie de nouveaux équipements pour les utilisateurs du vélo

2 Minute(s) de lecture
C’est ce jeudi que les nouveaux parkings vélos sécurisés de l’Université de Liège sont inaugurés au Sart Tilman pour répondre aux besoins…
Liège-Verviers

Les Ateliers de la Meuse relancés grâce à Alfeor et à la Wallonie

2 Minute(s) de lecture
C’est un nouveau départ pour les Ateliers de la Meuse à Sclessin: après la faillite prononcée le 30 octobre dernier, ce spécialiste belge…