Liège-Verviers

Horpi et ses coccinelles contre les pucerons

3 Minute(s) de lecture

Des entreprises fournisseuses de solutions durables ! Ancrées dans notre territoire, des entreprises ont mis au point des produits et des services en faveur du développement durable. Votre CCI LVN vous propose actuellement une galerie de portraits déroulant un catalogue de bonnes idées… Notre ambition, c’est d’en faire un annuaire. Si vous souhaitez en faire partie, contactez-nous via odd@ccilvn.be

Aujourd’hui : Philippe Marc, cofondateur et CEO d’Horpi Development.



QUELLE EST L’ACTIVITÉ DE VOTRE ENTREPRISE ?

«Spin-off de l’Université de Liège, créée en 2010, Horpi Development SA (Horpi) produit des coccinelles de l’espèce indigène Adalia bipunctata (Adalia) pour le contrôle naturel des pucerons. Grâce à un important programme de recherche et développement, nous améliorons constamment notre processus et notre capacité de production. En douze ans, nous avons multiplié par quatre la production annuelle de coccinelles. Ainsi, en 2022, nous avons commercialisé 7 millions de coccinelles dans le secteur des particuliers.»

EN QUOI VOTRE PRODUIT S’INSCRIT-IL DANS LA TRANSITION DURABLE ?

«La lutte biologique contre les pucerons avec les coccinelles permet de remplacer les pesticides chimiques, de plus en plus limités, dans les jardins et les espaces verts. De nombreuses recherches montrent leur efficacité également dans le domaine agricole.»

EN QUOI ÊTES-VOUS INNOVANT ?

«Nous avons effectué beaucoup de recherche et développement pour améliorer la productivité. Nous sommes en train de miser sur un nouvel axe, le secteur professionnel, les horticulteurs, particulièrement les cultures sous abri en permettant d’utiliser moins de pesticides. Nous nous attelons également à rendre possible l’utilisation des coccinelles pour lutter contre les pucerons en arboriculture fruitière. Il s’agit de trouver des méthodes de lâchers pas trop demandeuses de main d’oeuvre.»

QUELLE SOLUTION APPORTEZ-VOUS AUX PARTICULIERS ET AUX COMMUNES ?

«Nous apportons la solution pour lutter contre les pucerons, dans les jardins ou les grands arbres présents dans des zones urbaines. On lâche les coccinelles, enfermées dans de petits sacs en coton prêts à l’emploi, dans les grands arbres, ce qui permet de limiter les attaques de pucerons et les dégâts secondaires que cela peut provoquer.»

COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ À PROPOSER CE TYPE DE PRODUIT ?

«Au départ docteur en virologie, je me suis beaucoup intéressé aux luttes alternatives aux pesticides. En 1990, j’ai été engagé par une association de producteurs de pommes et de poires, le Gawi, qui avait pour objectif de développer des techniques de lutte contre les nuisibles plus respectueuses de l’environnement. En réalisant des essais avec des coccinelles, on s’est rendu compte qu’elles s’attaquaient aux pucerons qui détruisaient les fruits. On a repris un élevage universitaire et créé la spin-off Horpi avec l’apport de capitaux à risque dont ceux de Meusinvest (devenu Noshaq).»

POURQUOI VOS CLIENTS LE CHOISISSENT-ILS ?

«Nous travaillons constamment sur l’amélioration de nos produits afin que leur utilisation soit la plus simple et la plus fiable possible, ainsi que pour garantir leur efficacité après expédition. Nous proposons, notamment aux communes, nos larves prêtes à l’emploi dans des sacs en coton à accrocher. Nous sommes hyper spécialisés dans une seule espèce de coccinelle. Nous sommes flexibles, disponibles et nous livrons rapidement avec un contrôle qualité est permanent.»

QUELS SONT LES AVANTAGES D’ÊTRE DANS CETTE DÉMARCHE ?

«Adalia bipunctata, coccinelle à deux points sur ses élytres rouge et noir, est une espèce européenne de coléoptère, donc sans délocalisation de la production. Elles constituent des prédateurs antipucerons particulièrement efficaces. Nous livrons dans pas mal de pays en Europe (Italie, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne…).»

QUELLES SONT LES CONTRAINTES ?

«C’est une activité saisonnière. Nous devons réaliser notre chiffre d’affaires sur une période très courte, d’avril à juin. On a besoin de personnel sur des périodes très courtes.»

HORPI DEVELOPMENT SA, 4600 Visé, www.horpi.be, info@horpi.be

249 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Le quartier de Fontainebleau à Liège sur la voie de la métamorphose

3 Minute(s) de lecture
Le site de Fontainebleau à l’entrée du quartier de Sainte-Marguerite à Liège, s’apprête à subir un lifting radical dans les prochaines années :…
Liège-VerviersNamur

Petit tour d’horizon des nouveautés fiscales en matière de RH

3 Minute(s) de lecture
La réglementation ne cesse d’évoluer en matière de fiscalité, notamment au niveau de la gestion des ressources humaines. Noémie Kalantari, Advanced Consultant…
Liège-Verviers

La Capitainerie du port de plaisance de Rives Ardentes à Liège sort de terre

1 Minute(s) de lecture
Les travaux de construction de la Capitainerie (à droite sur l’illustration) du futur port de plaisance de l’écoquartier « Rives Ardentes »…