Brabant wallon

PORTRAIT : Bernard Persoons (BDE-GROUP : Bisoft et Ecologic) : entreprendre, pour créer de l’emploi, partager, transmettre…

5 Minute(s) de lecture

« En 1988, en reprenant l’activité d’une société dont j’étais jeune employé et qui faisait faillite, je démarrais ma carrière de façon atypique : avec un C4 et les grosses dettes de celle-ci  ! » s’exclame Bernard Persoons, CEO (BDE-Group : Bisoft, Ecologic).

Ayant appris de ses erreurs, qui n’ont fait qu’aiguiser sa lucidité et son inébranlable détermination, le chef d’entreprise ne jette pas davantage de regards en arrière. Il avance, droit devant, avec sa vision prospective, mû par un sens de l’entrepreneuriat chevillé au corps qu’il a hérité d’un grand-père industriel.

« Au départ, Bisoft, actif dans le software, s’adressait au secteur de l’assurance qui a beaucoup évolué dans les années 90. Nous nous sommes alors réorientés vers l’administration des systèmes et la gestion des réseaux pour les clients. En 2008, 2009, pour grandir, nous avons procédé par acquisitions externes de petites structures. En 2012, ce fut le rachat d’Ecologic, plus orienté vers le B2C et en 2015, celui de IBS Consulting…», retrace-t-il.

Des bâtiments passifs flambant neufs à Nivelles…

Bisoft offre aujourd’hui un service de gestion d’infrastructures informatiques et de conduite de projets dans le secteur des grandes et petites entreprises, de l’enseignement, mais également auprès des administrations publiques et CPAS. Ses services et solutions se déclinent autour de la maintenance, la migration, la mobilité et le cloud, le service desk, les outils collaboratifs,…

Il y a 4 ans, son CEO a décidé de quitter Bruxelles pour rejoindre Nivelles, notamment séduit par la « cohérence entre la région wallonne, la province et la ville de Nivelles qui fait énormément de choses pour le réseautage entre les entreprises et une dynamique commerciale qui est très importante pour nous », expliquait-il lors d’une interview accordée à la RTBF (ndlr – JT du 5/12/2023).

Toujours à l’affût des opportunités et de l’évolution des marchés, voire précurseur, Bernard Persoons croit aux atouts de l’ancrage local, des commerces locaux, pour résister aux mastodontes de l’e-commerce. S’inspirant d’une étude menée aux Pays-Bas, établissant que 30% des particuliers ne passent jamais par l’e-commerce, il conclut qu’une représentation suffisante de sa société en Wallonie, à travers ses points de vente, devrait en favoriser la pérennité.

Active depuis 1992, Bisoft s’est spécialisée dans la mise en place et la gestion d’infrastructures et parcs informatiques, l’installation et la maintenance de réseaux. 

« Les pouvoirs politiques qui continuent à financer massivement le développement de l’e-commerce ? C’est se tirer une balle dans le pied en Wallonie, terre de petites entreprises et commerces », soupire-t-il tout en poursuivant néanmoins son évangélisation. « Aider les grosses entreprises et les start-up ? Mais la majorité de nos entreprises sont des PME et celles-ci méritent d’être solidement soutenues ! »

Bernard Persoons, CEO (BDE-Group : Bisoft, Ecologic).

Avancer dans la bonne direction avec Ecologic-Reconditionnement

Inlassablement, le patron, à l’écoute des tendances du marché et tentant de conserver une longueur d’avance, pousse le nouveau modèle d’Ecologic-Reconditionnement. En offrant une seconde vie à du matériel informatique, il permet aux acheteurs de l’acquérir à un prix abordable (ndlr : jusqu’à 60% moins cher) et en toute sécurité, puisque les produits sont testés, certifiés, sous couvert d’une garantie de 2 ans (extensible jusqu’à 3 ans, moyennant un supplément). En outre, un service de maintenance et d’assistance et des conseillers disponibles en points de vente apportent encore de la sérénité au client.

Bernard Persoons est convaincu d’avancer dans la bonne direction, – celle que plébiscitent beaucoup de jeunes – et de toucher les entreprises pour qui la durabilité va s’imposer. Elles devront en effet intégrer à leurs processus d’achat, à un moment ou à un autre, du matériel reconditionné. C’est déjà le cas, par exemple, chez nos voisins (France, Allemagne, Hollande), tenus d’intégrer 20% de ce type de matériel dans leurs achats.

« L’investissement pour Ecologic-Reconditionnement est important, intégrant un ensemble de postes : réflexion projet, marketing, commercialisation, référencement, bâtiment, logistique, etc. Ce projet est vraiment porteur de sens“, accentue le chef d’entreprise.

« Je suis un passionné de l’entreprise. Ma vocation, mes valeurs, c’est de créer de l’emploi, mais c’est de plus en plus difficile pour les PME ! » (B. Persoons)

En 2023, la croissance de Bisoft sera de 12%. Alors, encouragé par ce succès et confiant dans l’explosion qu’il prédit pour le marché du reconditionné, le chef d’entreprise aborde le « tournant » de la reconversion d’Ecologic sous l’angle réjouissant des ressources humaines qu’il mobilisera en atelier et des marges qu’il générera, plus confortables que pour le « neuf »…

DU TAC AU TAC

CCI mag’ : « Quelle est la qualité que vous appréciez particulièrement chez l’être humain » ?

BP : « La bienveillance… C’est celle que l’on me reconnait aussi (rires) ».

CCI mag’ : « Quel est le défaut de l’être humain qui vous irrite le plus » ?

BP : « L’individualisme » !

CCI mag’ : « Quel est le pays où vous désireriez vivre » ?

BP : « La Belgique ! »

CCI mag’ : « Quel est le métier que vous auriez souhaité exercer » ?

BP : « Musicien ! Je suis pianiste et guitariste en dilettante. Ma grand-mère était professeur de conservatoire… »

CCI mag : « Et votre rêve de bonheur » ?

BP : « La vie en famille. Je suis entouré par 5 enfants, 4 fils et une fille, de 34 à 29 ans, qui ont tous choisi des orientations professionnelles différentes et j’ai aussi 5 petits-enfants ».

CCI mag’ : « Un regret » ?

BP : « Le chef d’entreprise est de plus en plus seul. La fidélité, le respect, la reconnaissance, cela disparait ». 

CCI mag’ : « Qu’est-ce qui vous « emballe » ?

BP : « Le sentiment d’être utile ! Certes, je ne dis pas que je n’aime pas bien vivre, mais créer de la richesse pour rien, à quoi cela sert-il ? Ca détruit les gens, le fait d’avoir, plutôt que d’être !  Mais heureusement, l’évolution des valeurs va dans le bon sens quand même parfois.

J’aime vraiment la transmission et je pense que je peux y apporter ma sérénité, mon goût des choses bien faites.Mon engagement dans le non-marchand en témoigne (ndlr : B. Persoons est notamment administrateur à la Haute Ecole Ephec, et des Pastoureaux) : je viens avec l’expérience de la gouvernance en entreprise et j’en fais bénéficier, je l’espère, d’autres pans de la société…»

CCI mag’ : « Votre domaine culturel préféré » ?

BP : « Toute forme de regard sur la société venant de la culture, transposée dans l’un de ses arts, est indispensable. A travers la salle de spectacle « Le Bouche à Oreille » à Bruxelles, nous soutenons d’ailleurs, avec quelques chefs d’entreprises, les producteurs et le travail des artistes. Je suis surtout attiré par la musique acoustique et le théâtre qui permet une émotion partagée, davantage que le cinéma ».

CCI mag’ : « Votre devise ? »

BP : « Elle tiendrait en un mot : loyauté, que je veux appliquer vis-à-vis de ma famille, de mon personnel et de moi-même. Je veux pouvoir me regarder dans le miroir ! »

BDE GROUP : Avenue Thomas Edison, 95 à 1402 Nivelles
+32 2 880 12 00 – http://www.bde-group.be

BISOFT :

Avenue Thomas Edison, 95 – 1402 Nivelles

ECOLOGIC :

Points de vente : 

Genval : 

Centre commercial La Mazerine à La Hulpe

Square Marie-Pouli,3

1310 La Hulpe

Du mardi au samedi: 10h-13h et de 13h30 à 18h

Mons :

Rue de la Petite Guirlande, 16 

7000 Mons

Du mardi au samedi, de 10h-13h et de 13h30 à 18h

Ixelles

Rue François Dons, 1

1050 Ixelles

Du mardi au samedi, de 10h à 13h et de 13h30 à 18h

334 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Poncho : en collaboration avec le Forem, le nouvel établissement de Waterloo va recruter quelque 40 collaborateurs...

1 Minute(s) de lecture
Le groupe Art Blanc recherche 37 collaborateurs pour son nouveau restaurant à Waterloo dès le mois d’avril 2024. Cet acteur de l’HoReCa…
Brabant wallonHainautLiège-Verviers

Qui sont les jeunes entrepreneurs durables plébiscités par la Fondation pour les Générations Futures ?

6 Minute(s) de lecture
La Fondation pour les Générations Futures a récemment mis en exergue les jeunes entrepreneurs durables lauréats Prototyping the Future 2024 et SE’nSE…
Brabant wallon

Go vélo 2024 : 7 associations et entreprises du Brabant wallon bénéficieront du programme de Pro Velo

1 Minute(s) de lecture
GO vélo est un programme de Pro Velo*, en vue d’inciter les travailleurs à enfourcher leur vélo… Soutenu par le Brabant wallon, « Go Vélo »…