Liège-Verviers

Les trafics baissent au port de Liège, mais les investissements se poursuivent

2 Minute(s) de lecture

L’activité s’est ralentie en 2023 au Port Autonome de Liège, dans un contexte marqué par le ralentissement de la croissance économique mondiale et par l’instabilité géopolitique liée notamment à la guerre en Ukraine.

Plus de 16 millions de tonnes de marchandises ont transité l’an dernier par les 33 zones portuaires liégeoises, soit une baisse de 14,5 % par rapport à 2022 (trafic global eau-rail-route). A l’instar des ports maritimes et d’autres ports intérieurs européens, le trafic de conteneurs enregistre une diminution plus limitée de 7% avec près de 83.431 EVP (équivalents-vingt-pieds – mesure de référence du secteur) manutentionnés sur les trois terminaux à conteneurs du Port de Liège. Elément positif, on constate une augmentation de la valeur ajoutée des marchandises transportées. Enfin, pour 2023, le trafic fluvial s’établit à 11,7 millions de tonnes, en baisse de 19%.

Heureusement, tous les indicateurs économiques ne sont pas en berne puisque la plate-forme multimodale Liège Trilogiport a poursuivi son développement en 2023. Le terminal à conteneurs vient d’être doté de 5,5 hectares supplémentaires (investissement de 9,2 millions d’euros). Cette extension, finalisée à l’automne 2023, permet à la société DPW Liège Container Terminals de répondre aux besoins de ses clients et d’accroître ses activités liées au transport de conteneurs. Les divers halls logistiques construits sont totalement opérationnels (superficie totale de près de 240.000 m², soit les 3/4 de la plate-forme en activité). La construction du dernier hall logistique (76.000m² – Jost Group) sera finalisée au printemps 2024. 

Nouveaux projets

D’autres investissements restent programmés pour renforcer ainsi l’offre multimodale du Port de Liège :

  • Les travaux de construction d’une dalle d’appontement (nouvelle installation d’accostage) à Hermalle-sous-Huy, à l’amont du pont, ont démarré en février 2024,
  • Deux études en collaboration avec le Service public de Wallonie sont menées en 2024 :
    • La pose des poteaux d’éclairage et de l’électricité de quai au niveau du nouveau mur de quai aménagé en 2022 à Hermalle-sous-Huy (port aval) ;
    • Le remplacement de la plantation de peupliers au port de Flémalle-Haute.
  • Développement du fret ferroviaire, notamment au port de Monsin via une nouvelle plate-forme bimodale (rail-route) située au port de Monsin.
  • l’aménagement d’une nouvelle zone portuaire dédiée à la plaisance et d’une nouvelle Capitainerie dans le quartier de Rives Ardentes à Coronmeuse/Liège.

Pour rappel, plus de 18.000 emplois directs et indirects sont générés par les entreprises privées actives sur les sites portuaires du Port autonome de Liège.

(Photo PAL)

4341 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…
Liège-Verviers

Reno.energy a le marché des panneaux photovoltaïques pour les écoles du réseau

1 Minute(s) de lecture
Le Secrétariat général de l’enseignement catholique (SeGEC) a fait le point sur le programme d’investissement sans précédent dans le secteur scolaire, destiné…
Liège-Verviers

AMOS et HITEC unis pour innover dans les technologies de communication optique par satellite

1 Minute(s) de lecture
L’entreprise liégeoise AMOS, qui vient d’entrer dans le giron d’Aerospacelab, et la société HITEC Luxembourg ont récemment conclu un protocole d’accord pour…