Liège-Verviers

Eupen accueille un nouvel écoquartier

2 Minute(s) de lecture

Le nouveau quartier NEO, développé et construit par Thomas & Piron, a été inauguré mardi à Eupen. Ce projet immobilier se déploie sur 18.000 m² à proximité immédiate du centre-ville, à côté de l’hôtel de ville.

NEO, qui représente un investissement global d’environ 30 millions d’euros, comprend dans sa totalité 97 appartements et 13 maisons. La deuxième phase du chantier vient de s’achever ; à ce jour, le quartier compte 63 appartements et 13 maisons construits. Un peu moins de 50% des unités construites sont déjà vendues pour des prix oscillant entre 2.400 €/m² à un peu moins de 3.000 €/m² (prix hors frais) en fonction de la surface et du type d’unité. Les travaux de la dernière phase (34 appartements) n’ont pas encore été planifiés.

NEO se distingue par son offre variée d’habitations – des studios aux maisons de ville avec jardins -, répondant ainsi à une diversité de besoins et de préférences, tant pour les familles modernes, des jeunes professionnels et des seniors. Ce quartier a été étudié et construit de manière à ce qu’il soit plus qu’un ensemble d’appartements et de maisons. Il représente un lieu de vie, de partage et de convivialité autour du parc qui se trouve en son cœur et où la voiture est maintenue à l’extérieur du site ou en sous-sol. Ce projet ambitieux comprend surtout des espaces communs tels qu’un bassin d’infiltration paysager, une plaine de jeux, et des locaux à vélos, favorisant le bien-être et la cohésion sociale en son sein.

« Nous voulions que NEO constitue une valeur ajoutée pour la ville d’Eupen » explique Sydney Vandenhende, gestionnaire du développement du projet. « Ce beau projet est le fruit d’une belle collaboration entre des partenaires privés et des acteurs publics. »

Un engagement envers la durabilité

En tant qu’écoquartier, souligne-t-on du côté de chez Thomas & Piron, NEO met un point d’honneur à intégrer des principes de développement durable à chaque étape de sa réalisation. De sa localisation à proximité de toutes les fonctions urbaines, du choix des matériaux – bois, pierre, et briques issus de ressources locales, y compris de l’ancienne carrière sur laquelle le quartier se développe – à la conception énergétique des bâtiments visant les normes PEB A-B, chaque détail a été pensé pour minimiser l’impact environnemental du projet. Les résidents bénéficieront ainsi d’économies significatives sur les coûts énergétiques.

 (Photo Thomas & Piron)

203 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…
Liège-Verviers

Reno.energy a le marché des panneaux photovoltaïques pour les écoles du réseau

1 Minute(s) de lecture
Le Secrétariat général de l’enseignement catholique (SeGEC) a fait le point sur le programme d’investissement sans précédent dans le secteur scolaire, destiné…
Liège-Verviers

AMOS et HITEC unis pour innover dans les technologies de communication optique par satellite

1 Minute(s) de lecture
L’entreprise liégeoise AMOS, qui vient d’entrer dans le giron d’Aerospacelab, et la société HITEC Luxembourg ont récemment conclu un protocole d’accord pour…