Liège-Verviers

Un prototype de mobilité innovant, entre vélo et voiture

2 Minute(s) de lecture

Voilà trois ingénieurs, deux Liégeois et un Carolo, qui ne manquent pas d’audace et de créativité ! Thibaut Detroux, Alessio Eboli et Alexandre Simonis ont mis au point un prototype inédit qui, selon eux, combine les avantages de la voiture et du vélo. Ils lancent à présent Mobi Coop, une coopérative novatrice pour une mobilité plus durable.

« Mobi-1, ce sont les plus de l’auto sans les inconvénients » expliquent-ils dans la foulée de la présentation de leur concept au Bike Brussels. « C’est la promesse de rouler sur les pistes cyclables ou sur les routes sans effort (véhicule 100% électrique, sans pédalier), en toute sécurité, confortablement et à l’abri des intempéries grâce à un habitacle caréné. Grâce à un ingénieux système de repliage intégré, une fois la distance parcourue, vous déplacez et parquez votre véhicule facilement. Un coffre volumineux et modulaire permet aux utilisateurs d’accueillir enfants ou marchandises supplémentaires en fonction de la version choisie, citadine ou utilitaire. Enfin, grâce à une conception astucieuse avec des matières recyclables, son coût d’entretien et de réparation est réduit. »

À l’avenir, ses concepteurs souhaitent promouvoir sa multimodalité pour l’emporter en tram ou en train.

Trois profils

Fort de plus de 20 ans d’expérience en production industrielle, notamment au travers de plusieurs département de la Sonaca ainsi que dans différents postes à responsabilité, Alessio Eboli a une grande expérience dans la conception et la fabrication d’outillages, dans le design et dans l’industrialisation de pièces et assemblage. Il a également une expérience en construction automobile, chez Carat Duchatelet.

Ayant d’abord réalisé un parcours de doctorat et de postdoctorat en ingénierie à l’Université de Liège, Thibaut Detroux a ensuite développé une fibre entrepreneuriale, avec la création d’une société spin-off dédiée aux études vibratoires de structures aérospatiales, dont il assure la gestion. Ses autres expériences industrielles lui ont permis d’endosser des rôles de product manager, et responsable développement commercial, dans des environnements internationaux.

Avec une première expérience professionnelle en analyse mécanique de structures aéronautique en R&D à la Sonaca, Alexandre Simonis a ensuite évolué vers des fonctions de business developer, de project manager et finalement de responsable des opérations dans une société de surveillance aérienne. Il a par ailleurs un master complémentaire en sciences de gestion et management général de HEC-Liège. Depuis janvier 2024, il se consacre à temps plein au projet.

Une coopérative

Avec Mobi Coop, les trois hommes souhaitent créer une véritable communauté autour de leur projet. Au-delà de la gestion démocratique et de l’objectif non spéculatif, l’entreprise vise à impliquer activement les coopérateurs dans le développement de ses activités. En capitalisant sur les compétences de ses membres fondateurs et de tous ses adhérents actifs, la coopérative envisage d’engager les coopérateurs dans la croissance et l’évolution de l’entreprise et du projet. Les valeurs défendues par les coopératives correspondent à la philosophie de MobiCoop, qui place l’humain, l’environnement et la société au coeur de son projet, plutôt que de privilégier le profit financier.

(Photo Mobi Coop)

203 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…
Liège-Verviers

Reno.energy a le marché des panneaux photovoltaïques pour les écoles du réseau

1 Minute(s) de lecture
Le Secrétariat général de l’enseignement catholique (SeGEC) a fait le point sur le programme d’investissement sans précédent dans le secteur scolaire, destiné…
Liège-Verviers

AMOS et HITEC unis pour innover dans les technologies de communication optique par satellite

1 Minute(s) de lecture
L’entreprise liégeoise AMOS, qui vient d’entrer dans le giron d’Aerospacelab, et la société HITEC Luxembourg ont récemment conclu un protocole d’accord pour…