Wallonie

Un partenariat pour accélérer le déploiement des bornes de recharge électrique

2 Minute(s) de lecture

Ethias, Wallonie Entreprendre et Gridlink s’associent pour investir conjointement 24 millions d’euros dans Sparki, une start-up belge spécialisée dans les bornes de recharge pour véhicules électriques. Cette initiative permettra à cette entreprise basée en région anversoise, d’accélérer le déploiement de ses bornes de recharge à travers toute la Belgique, et a fortiori en Wallonie.

Actuellement, pas moins de 200.000 voitures électriques circulent sur les routes belges, un nombre en constante augmentation puisque leur part de marché est passée de 10,3% en 2022 à 19,6% en 2023. 2024 devrait naturellement confirmer cette croissance, notamment en raison de la fiscalité relative aux voitures de société, mais aussi de la prime à l’achat disponible en Flandre.

Il est donc crucial de pouvoir déployer rapidement une infrastructure de recharge.
La Wallonie a fixé des objectifs ambitieux pour l’infrastructure de recharge des voitures électriques sur son territoire : d’ici 2026, 6.000 bornes de recharge seront installées (4.000 publiques et 2.000 privées) tandis qu’à l’horizon 2030, ce sont 40.000 points de charge qui devraient être disponibles.
En outre, comme l’exige désormais l’Europe, pas moins de 1.000 points sont aussi prévus sur le réseau structurant (dorsales autoroutières). De plus, aujourd’hui en Wallonie, 26% des automobilistes ne disposent pas de place de stationnement privative, ce qui signifie qu’ils devront recourir exclusivement à la recharge via borne publique.

600 bornes de recharge ultra-rapide

Dans ce contexte, Ethias et Wallonie Entreprendre viennent donc d’injecter aux côtés de Gridlink – un holding spécialisé dans le courtage de l’énergie et propriétaire de Earth, une société d’installation de panneaux photovoltaïques – de nouveaux moyens dans Sparki. L’objectif est d’installer 600 bornes de recharge ultra-rapide, dont une centaine ont déjà été placées, principalement en Flandre.
Pour accélérer le déploiement de ces stations, Ethias et Wallonie Entreprendre lui offrent un soutien complémentaire, au moyen d’un instrument financier hybride.

En plus d’être un opérateur belge, Sparki se distingue par ses performances et son innovation. Effectivement, la start-up propose des bornes ultra-rapides d’une puissance supérieure à 300 kW, permettant de recharger jusqu’à 100 km d’autonomie en seulement 5 minutes (selon le modèle de véhicule). Et ce n’est pas tout : la start-up est actuellement en train d’introduire des bornes encore plus rapides dont la puissance atteint les 720 kW. De plus, Sparki ne se limite pas au réseau de recharge rapide. Elle vise également à déployer un réseau de bornes dites « lentes » qui sont adaptées aux entreprises ou à un usage domestique et qui offrent des puissances de 3,7 kW et de 22 kW. Ainsi, ce sont plusieurs milliers de points de charge supplémentaires qui seront installés à l’avenir.

Actuellement, la priorité est de déployer 600 bornes de recharge ultra-rapide d’ici à 2025. Cela représente un investissement de près de 100 millions d’euros (97,5 M€), qui inclut non seulement les coûts liés au renforcement du réseau, mais aussi l’aménagement des terrains nécessaires pour accueillir ces installations. Il est prévu que 40% de ces infrastructures soient implantées en Wallonie.

4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

La Wallonie renforce les infrastructures et les équipements des centres de compétence et IFAPME

1 Minute(s) de lecture
A l’heure où la formation est devenue un enjeu majeur pour l’économie, le gouvernement wallon vient de dégager une trentaine de millions…
Wallonie

Les employés souvent malades durant leurs vacances...

3 Minute(s) de lecture
Plus de la moitié des employés (52%) ont déjà été malades pendant leurs vacances. Depuis cette année, ils peuvent récupérer ultérieurement ces…
Wallonie

Quelles sont les attentes des entrepreneurs wallons, inquiets pour l’avenir ?

2 Minute(s) de lecture
À la veille des élections, AKT for Wallonia (UWE) a sondé les CEO wallons à l’occasion de son traditionnel point conjoncturel. Si…