Wallonie

450 conducteurs de cars supplémentaires recherchés en Wallonie…

2 Minute(s) de lecture

Cette année encore, les Wallons sont nombreux à choisir l’autocar pour leurs excursions d’un jour comme pour voyager à l’international. Plus de 200 autocaristes déploient actuellement leurs flottes pour acheminer les Belges vers leurs destinations et cherchent encore, pour ce faire, des conducteurs de car et de bus.

Actuellement, plus de 200 postes sont disponibles sur  le site du Forem. Pour répondre au besoin de main d’œuvre du secteur, 11 séances d’information sur le métier, qui mèneront à autant de formations dans la foulée, auront lieu entre mai et début juillet. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire via les différents Services Clientèles du Forem.

Le secteur dénombre 11.734 chauffeurs actifs dont 3.185 chauffeurs actifs en Wallonie, avec 10,1 % de femmes. En 2023, 1,4 millions de Belges ont fait le choix de ce mode transport pour leurs vacances de plusieurs jours. Rien que pour ces vacances de Printemps, 113.000 Belges choisissent l’autocar pour leurs déplacements à l’étranger ou leurs excursions d’un jour.

Selon le dernier sondage réalisé par la FBAA, le secteur estime ses besoins à 1.500 chauffeurs, dont 450 pour cette année en Wallonie.

En plus des autres centres de formations (publics et privés), le Forem organise en continu des formations au permis D pour les chercheurs d’emploi, via 5 centres de formation partout en Wallonie. Ces formations sont proposées en collaboration avec le Fonds Social Bus & Car et le Fonds Social Européen. Le Forem a pour objectif de former 180 nouveaux conducteurs d’ici à la fin d’année. 

Pour se lancer dans cette formation de près de 3 mois, il faut avoir son permis B. Il faut également présenter un extrait de casier judiciaire vierge, comprendre le français et connaitre les opérations mathématiques de base. Vigilance, sens du service et patience sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier au service des usagers. 

3 semaines de formation permettront aux futurs conducteurs de maitriser l’ensemble de la théorie nécessaire, puis 6 semaines de pratiques leur permettront de prendre en charge le véhicule, s’exercer d’abord via un simulateur de conduite puis sur une dalle de manœuvres avant les exercices sur route. Des stages d’immersion et de qualification sont également au programme. 

A l’issue de la formation, les stagiaires obtiennent le permis D, le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel) et toutes les compétences requises pour exercer le métier de chauffeur de car et de bus. 

Les prochaines séances d’information auront lieu :

  • Pour le Centre de formation de Mornimont – 14 mai et 5 juin
  • Pour le centre de formation de Molinfaing – 7 mai et 24 juin
  • Pour le Centre de formation d’Houdeng-Goegnies – 7 mai, 4 juin et 2 juillet
  • Pour le Centre de formation d’Estaimpuis – 17 mai, 14 juin, 12 juillet
  • Pour le Centre de formation de Bierset – 26 juin

Les séances sont ouvertes aux demandeurs d’emploi qui s’inscrivent via le Service Clientèle Forem de leur région ou via bechauffeur.be, ainsi qu’aux travailleurs et personnes en reconversion qui s’inscrivent uniquement via bechauffeur.be

Pour l’Administratrice générale du Forem, Raymonde Yerna : « les stagiaires qui se forment à ce métier obtiennent l’un des meilleurs taux d’insertion des formations dispensées par le Forem. En 2023, plus de 95 % des stagiaires ont décroché rapidement un emploi ». 

photo. : freedommail.jpg

4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

La Wallonie renforce les infrastructures et les équipements des centres de compétence et IFAPME

1 Minute(s) de lecture
A l’heure où la formation est devenue un enjeu majeur pour l’économie, le gouvernement wallon vient de dégager une trentaine de millions…
Wallonie

Les employés souvent malades durant leurs vacances...

3 Minute(s) de lecture
Plus de la moitié des employés (52%) ont déjà été malades pendant leurs vacances. Depuis cette année, ils peuvent récupérer ultérieurement ces…
Wallonie

Quelles sont les attentes des entrepreneurs wallons, inquiets pour l’avenir ?

2 Minute(s) de lecture
À la veille des élections, AKT for Wallonia (UWE) a sondé les CEO wallons à l’occasion de son traditionnel point conjoncturel. Si…