Hainaut

Publié le 18-01-2016 | CP.

Charleroi: un supermarché BIO où les clients sont aussi propriétaires et travailleurs

Une soirée d’information sur un projet carolo étonnant s’est déroulée jeudi dernier à l’Eden. La coopérative Coopéco, qui organise déjà une fois par mois la distribution de produits locaux bios, veut ouvrir un supermarché de produits, toujours bios, mais selon des principes tout à faits inédits.

En fait, ce qui est tout à fait nouveau ici, c’est que ce supermarché appartiendra à ses clients. C’est le principe de la coopérative de consommateurs.

« Nous sommes tombés sur le modèle new-yorkais de la Park Slope Food Coop, explique Marie-Françoise Lecomte (qui fait partie du groupe fondateur. Il s’agit d’un supermarché participatif et coopératif, c’est-à-dire que ses adhérents sont à la fois les propriétaires de ce supermarché, ses clients, mais aussi ses travailleurs. Cela leur permet d’acheter des produits de qualité provenant de circuits courts, bios, équitables, à des prix tout à fait accessibles.« 

Les clients travailleraient dans leur magasin : chacun travaille bénévolement environ 3 heures par mois dans le magasin et, en contrepartie, chacun peut profiter de ce qui est vendu dans le magasin. Alors bien sûr, on est ici dans une démarche militante, on ne veut pas de clients passifs mais bien de gens qui s’investissent activement, concrètement pour avoir une nourriture éthique et de qualité.

Autre point souligné : il n’y aura pas de concurrence avec les magasins bios existants. « Seuls ceux qui participent en donnant du temps de travail, et qui sont propriétaires de parts dans la SCRL pourront accéder aux produits.« 

Le projet doit normalement se concrétiser cette année encore. La coopérative est en train de chercher un bâtiment dans le centre-ville de Charleroi, à louer ou à acheter. Le financement proviendra du crowdfunding et la campagne de récolte de fonds sera lancée très prochainement.

Plus d’infos via www.coopeco2.be

Christine Borowiak, sur rtbf.be le 12/01/16


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑