Lg-Verviers

Publié le 22-01-2019 | CP.

La société liégeoise Phasya lève près d’un million d’€ pour soutenir son développement

La société Phasya, qui développe notamment des logiciels de détection de la somnolence, vient de lever 967.000 € en capital auprès de plusieurs investisseurs privés et publics. Le fonds SCALE I (Be Angels), le fonds W.IN.G (SRIW), Meusinvest, et Gesval (société de valorisation del’Université de Liège) ont participé à l’opération. Les investisseurs ont été convaincus par le potentiel international de Phasya sur différents marchés tels que l’automobile, le ferroviaire, les salles de contrôle, et le diagnostic médical. La levée de fonds permettra à Phasya d’accélérer son développement commercial et de développer sa gamme de produits.

Phasya développe des logiciels innovants de mesure et de prédiction d’états physiologiques et cognitifs(ex. la somnolence, le stress, la charge cognitive, etc.) qui influencent les performances humaines. Les produits de Phasya sont destinés à améliorer la sécurité dans le transport et l’industrie, et peuvent être également utilisés dans d’autres applications telles que le diagnostic médical, le jeu vidéo, ou la formation. Les logiciels de Phasya sont basés sur l’analyse de données du corps humain (rythmecardiaque, mouvements de l’œil, etc.) fournies par différents capteurs tels que des caméras ou des montres intelligentes. Le premier produit de Phasya est un logiciel de mesure de la somnolence basé sur l’analyse d’images de l’œil et fait l’objet de premiers contrats, notamment dans le secteur automobile. En effet, ce logiciel permet de détecter les premiers signes de somnolence d’un conducteur et donc de réduire le risque d’endormissement au volant.

Jérôme Wertz, CEO et co-fondateur, précise « Nous avons l’ambition de révolutionner la manière dontles personnes interagissent avec des équipements et du contenu en proposant des solutions innovantes qui permettent une meilleure compréhension des facteurs influençant les performances et les erreurs humaines. Notre priorité est le marché « safetytech » sur lequel nous ciblons des applications pour améliorer la sécurité dans le transport et l’industrie. Notre positionnement unique, notre équipe etl’obtention de plusieurs contrats démontrant l’intérêt pour nos solutions ont été des éléments clés pour convaincre les investisseurs. »

« Nous avons maintenant tout en main et en particulier une équipe compétente et motivée pour démontrer le potentiel technologique de Phasya sur le marché. Notre expertise multidisciplinaire unique et nos partenariats scientifiques sont nos principaux atouts afin d’offrir des solutions fiables etadaptées aux nouvelles demandes du marché. L’augmentation de capital va nous permettre d’accélérerles développements techniques, d’élargir notre gamme de produits et ainsi d’augmenter la proposition de valeur pour nos clients. » ajoute Clémentine François, Chief Scientific Officer et co-fondatrice.

Phasya est une spin-off de l’Université de Liège créée en décembre 2014 après plusieurs années de recherche et développement multidisciplinaires.

© Анна Ковальчук


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑