Lg-Verviers

Publié le 11-05-2015 | CP.

Vincent Fonzé reprend NORDICAR

Les voitures le font vibrer depuis sa plus tendre enfance. A 42 ans, Vincent Fonzé continue de réaliser son rêve de gosse : cet entrepreneur liégeois vient en effet de racheter la concession Volvo Nordicar, située Quai Timmermans à Liège.

Déjà propriétaire du CentrEtoile à Huy (Mercedes-Benz), de Scandia à Villers-le-Bouillet (Volvo), Vincent Fonzé est également importateur Lotus pour la Wallonie et Bruxelles.

En rachetant Nordicar, il ajoute ainsi une nouvelle concession à son palmarès. « Le but est d’avoir un potentiel de vente plus important, en couvrant davantage la Province de Liège, tout en maintenant un service de proximité avec la clientèle, aspect primordial dans ce secteur ».

Pour Vincent Fonzé, le rêve est devenu réalité il y a une vingtaine d’années, grâce à un coup de pouce de son père. « En 1993, Serge Barvaux a ouvert un garage Mercedes-Benz à Huy dans lequel mon père a investi. Une fois mon diplôme en administration des affaires en poche, j’y ai directement travaillé ». Le jeune homme commence par la vente. Il se familiarise ensuite à la gestion avant d’assumer de plus en plus de responsabilités. Le management d’équipe suivra.

La concession hutoise est florissante, et en 2007, fort de l’expérience emmagasinée, Vincent Fonzé se lance dans une seconde aventure, avec Volvo cette fois : le garage Scandia ouvre ses portes dans le zoning industriel de Villers-le-Bouillet.

Selon Vincent Fonzé, la marque suédoise a particulièrement bien évolué depuis son rachat par un holding chinois. « Ils ont eu un coup de génie, celui de repartir d’une feuille blanche, tout en conservant les valeurs propres à Volvo, à savoir la sécurité et l’efficience. À cela, ils ont ajouté la connectivité, avec une plateforme unique pour tous les modèles. L’écran multifonctionnel tactile est très intuitif. C’est une véritable réussite ».

Dans un marché automobile hyperconcurrentiel, les défis ne manquent pas. « La clientèle est de plus en plus exigeante, tant sur le prix que sur le service. Quant aux importateurs, ils ont comme objectif de vendre toujours plus. Face à cette double pression, les petites structures doivent inévitablement afficher un volume minimal pour survivre ». C’est pourquoi, après 8 ans à la tête de la concession Volvo à Villers-le-Bouillet et une familiarité avec la marque, l’homme d’affaire saisit l’opportunité de racheter Volvo Nordicar à Liège. «Un peu comme si David rachètait Goliath », s’amuse-t-il.

Tout comme les 45 personnes qui travaillent à ses côtés, Vincent Fonzé place la satisfaction du client au cœur de sa culture d’entreprise. « Je pars du principe qu’il vaut mieux garder un client satisfait que d’en gagner un nouveau. La réputation se fait d’abord par le bouche à oreille ». 

En Belgique, le marché de l’auto est relativement stable. « Le Belge change de voiture en moyenne tous les 6-7 ans, contre 4 ans quand il s’agit d’un véhicule de société ». 500 à 600 000 voitures neuves sont vendues chaque année. Vincent Fonzé table pour sa part sur un volume annuel de 850 véhicules neufs vendus dans ses différentes concessions, auxquels il faut ajouter 400 voitures d’occasion. Le chiffre d’affaires consolidé, toutes concessions confondues, approche les 40 millions d’euros.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑