Wallonie

Chimie et pharma renforcent leurs relations avec les USA

2 Minute(s) de lecture

Les Etats-Unis sont le premier partenaire commercial de la chimie et des sciences de la vie belge hors Europe et le troisième au niveau mondial. Le secteur a exporté l’année dernière 12 milliards d’euros de produits aux USA, ce qui représente plus de la moitié des exportations totales de tous les biens exportés de Belgique aux Etats-Unis (55%) et environ 10% des exportations totales du secteur. Afin de poursuivre et de renforcer la tradition historique de collaboration économique entre les deux pays, essenscia, la fédération de la chimie et des sciences de la vie, prend part cette semaine à la mission économique au Texas emmenée par S.A.R. la Princesse Astrid.
Le marché américain, qui est toujours la plus importante économie mondiale, revêt une importance capitale pour le secteur de la chimie et de la pharma belge. Il représente non seulement un des marchés les plus importants mais les Etats-Unis sont également un des plus grands investisseurs en Belgique et ce, tant dans des centres de production que des centres de recherche. Plus de 100 entreprises américaines du secteur sont ainsi implantées en Belgique. Elles emploient plus de 23.000 personnes, soit plus d’un quart de l’emploi total et représentent près de 40% de la valeur ajoutée de la chimie et pharma belge. 
« Le secteur de la chimie et des sciences de la vie belge est fortement tourné à l’exportation. En effet, plus de trois-quarts de ses produits sont exportés et ses exportations ont augmenté de près de moitié ces dix dernières annéesDes relations commerciales étroites avec les Etats-Unis sont essentielles car elles contribuent à notre prospérité. Nous demeurons dès lors en faveur de la conclusion d’accords de libre-échange ambitieux et équilibrés, qui généreront de nouvelles opportunités d’exportation et stimuleront la création d’emploi dans notre pays. », déclare Yves Verschueren, administrateur délégué d’essenscia. 
Durant la mission économique au Texas, essenscia prendra part à trois événements de haut niveau à Houston, essentiellement en vue d’attirer de nouveaux investissements américains dans notre pays. La Belgique est un acteur mondial dans le domaine de la biopharma et est internationalement reconnue comme un pionner dans le secteur chimique. Houston est quant à lui le plus grand cluster chimique au monde. Avec 3.600 entreprises, le secteur de la pharma et de la biotechnologie y est également très présent. 
Afin de renforcer les relations commerciales entre ces deux clusters de référence, un Power Lunch Biopharma intitulé « The Belgian biopharma, a key player in international partnerships », a été organisé ce 8 décembre en collaboration avec EurogentecJanssen Pharmaceutica et Mithra Parmaceuticals. Demain, un séminaire chimie « Belgium, a world-class innovative chemical hub at the heart of Europe » se déroulera en collaboration avec le Port d’Anvers, le Port de Gand et Solvay et sera suivi par un Chemistry Power Lunch. Ces activités organisées en étroite collaboration avec les agences régionales à l’exportation AWEX, BIE en FIT permettront de mettre en lumière les atouts opérationnels et logistiques du secteur de la chimie et des sciences de la vie belge. 
Une importante représentation politique prend activement part à la mission princière avec le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, le Ministre-Président flamandGeert Bourgeois, le Vice-ministre Président du gouvernement wallon, Jean-Claude Marcourt, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Pieter De Crem et la Secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles-Capitale, chargée du Commerce extérieur Cecile Jodogne.
© sinhyu
3603 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

15,3 % de jeunes en plus inscrits au Forem

3 Minute(s) de lecture
Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) a augmenté de 2,9 % entre juillet 2021 et juillet 2022, ce qui porte ce…
Wallonie

Rotation de personnel pratiquement stable au premier semestre

3 Minute(s) de lecture
Le taux de départ involontaire (1,77%) est en passe d’atteindre son niveau le plus bas depuis ces dix dernières années La “Grande…
Wallonie

La fédération de l’industrie alimentaire wallonne rappelle ses priorités

2 Minute(s) de lecture
Fevia Wallonie, la fédération de l’industrie alimentaire wallonne, a profité de la caisse de résonnance de la Foire de Libramont pour appeler…