Lg-Verviers

Publié le 12-04-2019 | CP.

Taipro développe le plus petit capteur de pression au monde

Taipro Engineering est une société liégeoise active dans la microélectronique sur mesure. Fondée en 2009, elle conçoit et produit  des microsystèmes électroniques de pointe à haute valeur ajoutée pour le compte de tiers en vue d’améliorer leurs processus technologiques et/ou leur produits.

Son positionnement unique en Europe lui permet chaque année de développer plus de 120 projets et de produire près de 25.000 pièces pour un chiffre d’affaires avoisinant le Million d’€.

Taipro vient de développer en interne un capteur de pression de fluide, unique au monde par sa taille (il est le plus petit développé à ce jour) et ses performances.

Et dix ans après la fondation de Taipro, 2 ans après un MBO réalisé par ses deux fondateurs principaux, Michel-Saint-Mard et Fabrice Haudry,  la spin-out SENSORADE a été créée en vue de promouvoir et commercialiser internationalement cette avancée technologique.

« La création de SENSORADE marque un tournant dans notre histoire entrepreneuriale, précise Michel Saint-Mard, Administrateur-délégué et co-fondateur de Taipro et de Sensorade. Au-delà de notre activité de service pour le compte de tiers, nous allons promouvoir à présent nos propres développements. Nous avons mis au point un produit hautement technologique et nous souhaitons qu’il trouve sa place sur le marché, convaincus de sa valeur et de son caractère unique. »

« Depuis le début de Taipro, nous travaillons sur des projets de développement en utilisant des composants mesurant quelques centaines de microns. Avec le capteur de pression que nous venons de mettre au point, nous avons réalisé une prouesse technologique encore plus marquante. La commercialiser est aborder un marché technologique de niche lié aux calculs aérodynamiques de pointe, où nous avons clairement une carte à jouer, ajoute Fabrice Haudry, directeur de la R&D et co-fondateur de Taipro et de Sensorade. »

« Sensorade nous permettra d’atteindre cet objectif de la manière la plus appropriée et de créer des synergies dont profitera la société mère, complète Michel Saint-Mard. L’ambition de Sensorade est de rapidement atteindre un chiffre d’affaires de 2 M€.»

 Cinq versions du capteur existent déjà. La volonté des fondateurs est d’élargir la gamme existante en fonction des opportunités identifiées dans le secteur. La spin-out a d’ores et déjà intéressé et convaincu des acteurs renommés du secteur, dont l’Institut Von Karmann installé à Rhode-Saint-Genèse et de référence mondiale en matière de dynamique des fluides, ainsi que les universités de Delft au Pays-Bas et de Southampton en Grande-Bretagne.

© science photo

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑