Lg-Verviers

Publié le 16-09-2019 | Céline Léonard

Chris Alexxa : la nature en écrin

À bien y regarder, sa voie semblait toute tracée. Née dans une famille d’artistes, Christine Alexandre a toujours nourri un attrait pour les formes et le travail de la matière. Elle aura toutefois su attendre l’instant T pour oser le chemin de la reconversion et se lancer dans la création de bijoux. Inspirées par la nature, ses collections s’écoulent aujourd’hui dans une centaine de points de vente.

Voici bientôt 3 ans que l’atelier-boutique de Christine Alexandre a ouvert ses portes au coeur de Liège. Dans une rue Neuvice faisant la part belle aux artisans, l’établissement a fière allure. Depuis la vitrine, les présentoirs laissent à voir des bagues, colliers et autres accessoires aux
lignes fluides, tout droit inspirés du monde végétal.

Entre ses murs qu’elle a entièrement rénovés, Christine Alexandre est de toute évidence dans son élément. L’atelier jouxtant le comptoir de ventes est pour elle l’occasion de dévoiler les coulisses de son métier et de partager sa passion avec la clientèle. Une passion pour la joaillerie née alors qu’elle était encore enfant. « Mon grand-père avait pour habitude de gâter ma grand-mère en lui offrant des bijoux. Lorsque je me rendais dans leur maison, la première chose que je faisais était de filer droit vers la boite à bijoux de ma grand-mère et de m’en parer autant que possible. »

C’est au contact de ses grands-parents toujours, qu’elle va aiguiser son intérêt pour la nature. « Située près de Durbuy, leur maison de campagne était bordée par une immense et merveilleuse roseraie ainsi qu’un très grand potager. Un petit bois jouxtait également la propriété. Un environnement extraordinaire où j’ai appris à observer et aimer la nature. »

20 années de design
A 18 ans, le choix des études venu, Christine Alexandre se tourne vers le design industriel. Mais les bijoux ne sont jamais loin. « J’en crayonnais sur mes cahiers. Je m’étais également renseignée pour suivre un cursus en la matière. Mais le fait qu’il se déroule en soirée à Bruxelles m’avait alors découragée. » Son diplôme en poche, Christine Alexandre rejoint une grande entreprise où, durant 20 ans, elle va évoluer au poste de designer. « Les choses auraient pu rester inchangées si je n’avais pas dû rester immobilisée durant ma 3e grossesse. Bloquée à la maison, l’envie de créer des bijoux me démangeait ! Je me suis alors lancée en utilisant d’abord de la pâte d’argent que je faisais cuire. Puis, je me suis tournée vers des plaques. Le résultat final était loin d’être optimal. Mes soudures étaient aussi grosses que mes bijoux (rires) ! Mais face à mon engouement, mon mari m’a convaincue de persévérer. »

Bijoutière à 100 %
Depuis lors, notre bijoutière liégeoise a fait bien du chemin. Après avoir quitté son emploi de designer, elle crée, en 2010, la marque de bijoux Chris Alexxa. Deux années durant, elle collabore avec des artisans pour la fabrication de ses pièces. En 2012, elle franchit une nouvelle étape en procédant elle-même à la fonte de ses créations. « Dès ce moment, je me suis pleinement sentie bijoutière. »


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑