Namur

Publié le 30-09-2019 | CP.

Vésale Pharma revend sa branche cosmétique à la société belge SylPhar

Implantée dans le Namurois, Vésale Pharma est active en matière de Recherches et Développement de solutions microbiotiques. L’entreprise vient de conclure la cession de sa branche cosmétique (AxiTrans et AxiDeo) à la société belge Sylphar nv. pour un montant de 6 Millions d’Euros

Sylphar nv est une société fondée en 2008. Elle développe des soins médicaux et des produits cosmétiques innovants dans trois domaines spécifiques : Oral Beauty, Oral Therapeutics et Medicated Skincare*. Présent dans le monde entier par le biais de partenaires de distribution locaux, ses produits sont disponibles en pharmacie dans notre pays.*

« Cette acquisition est la deuxième phase de notre stratégie Buy & Build actuelle, précise  pour sa part Robin List, PDG-Fondateur de Sylphar. Sylphar est continuellement à la recherche de nouvelles acquisitions dans le secteur OTC et des cosmétiques avec un angle spécifique concernant les marques de niche et de vente directe au consommateur (D2C). Axitrans et Axideo viennent parfaitement compléter notre portefeuille de marques. Notre objectif est de renforcer encore davantage l’activité dans les produits anti-transpiration en explorant pleinement le potentiel des produits et en envisageant notre expansion dans d’autres zones géographiques , ajoute-t-il.»      

La gamme cosmétique Axitrans & AxiDeo faisait partie du portefeuille historique de produits de Vésale Pharma. On se souviendra que depuis fin 2008, la société wallonne avait décidé de concentrer progressivement toutes ses activités sur la R&D en matière de solutions probiotiques.

Cette vente marque en outre une étape supplémentaire dans le redéploiement stratégique que la société avait par ailleurs entamé à l’automne 2018 en vue de relever les défis scientifiques du microbiome et de se concentrer exclusivement sur son Core Business.

« Les découvertes  de l’importance du microbiome en matière de santé et de bien-être constituent en effet un enjeu capital pour le futur de la santé dans le monde, déclare Jehan Liénart, CEO de Vésale Pharma.  En ce qui nous concerne, cela nécessitait qu’à présent, nous allouions la totalité de nos ressources au développement exclusif de solutions microbiotiques nouvelles, innovantes, voire de rupture. »  

Les moyens dégagés par la vente permettront ainsi à l’entreprise wallonne d’ouvrir un tout nouvel axe de R&D en matière de solutions microbiotiques et de rester à la pointe de la technologie en ce domaine.

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑