Lg-Verviers

Publié le 15-07-2020 | CP.

Huit universités, dont l’ULiège, lancent ensemble l’Université européenne des villes post-industrielles

L’Union européenne vient d’accorder un financement de 5 millions d’euros à l’Université européenne des villes post-industrielles (UNIC), une alliance de huit universités européennes, parmi lesquelles figure l’Université de Liège. Le projet UNIC, qui porte sur trois ans, vise à stimuler la mobilité et l’inclusion sociale dans des sociétés marquées par la super-diversité.
Porté par l’Erasmus University de Rotterdam, avec comme partenaires l’Université de Deusto à Bilbao, la Ruhr University Bochum, l’University College de Cork, la Koç University d’Istanbul, l’Université de Liège, l’Université de Oulu et l’Université de Zagreb, le projet UNIC – The European University of Post-Industrial Cities  – vise à promouvoir le rôle des universités partenaires comme acteurs de la transition sociale, technologique et économique, et comme moteurs de l’inclusion dans des régions caractérisées par la super-diversité de leurs populations.
 
Les huit universités du consortium sont en effet liées par une identité unique en tant qu’universités de villes post-industrielles et contribuent à des transitions post-industrielles souvent complexes. La mission commune d’UNIC est de promouvoir la mobilité et l’inclusion des groupes traditionnellement moins représentés dans la population étudiante. L’UNIC vise à encourager une nouvelle génération d’étudiants à acquérir les connaissances et les compétences nécessaires afin de contribuer à la transition économique, technologique et d’inclusion sociale d’une production post-industrielle vers une société de services, non seulement au sein de leur propre université et ville, mais aussi au niveau européen.
 
Plus d’inclusion dans l’enseignement supérieur européen
 
Étant situées dans un cadre post-industriel, les universités UNIC comptent une grande diversité d’étudiants, parmi lesquels des étudiants issus de l’immigration. Ensemble, les universités pourront apporter une contribution décisive à un enseignement supérieur de meilleure qualité et plus inclusif en Europe. En s’appuyant également sur les collaborations existantes en matière de recherche, une Académie de superdiverses universités sera mise en place pour renforcer l’échange de connaissances et d’expériences sur l’éducation inclusive.

Nouvelles formes de collaboration et de mobilité

UNIC vise à  stimuler la mobilité des étudiants et du personnel entre les universités. Cela n’implique pas seulement des échanges d’étudiants et de nouveaux programmes communs, mais aussi un campus virtuel UNIC dans lequel les technologies interactives seront utilisées pour des formes hybrides de collaboration entre les programmes déjà existants. « Au cours des derniers mois, nous avons tous acquis une grande expérience de la collaboration à distance en utilisant les technologies interactives ; notre proposition a été bien préparée à cette nouvelle réalité et tente de développer davantage ces outils pour permettre aux étudiants de vivre une expérience d’études européennes unique  », selon le professeur Dr. Peter Scholten, coordinateur de l’UNIC à l’Université Erasme de Rotterdam.

Impact sur les transitions urbaines post-industrielles

Les universités vont également interagir avec les villes dans lesquelles elles sont situées. L’UNIC cherche à relier la recherche, l’enseignement et les villes. Un réseau de CityLabs sera notamment développé avec des étudiants, des chercheurs et les villes collaborant sur des thèmes tels que l’économie, la santé, la mobilité et la diversité.  L’ULiège prendra plus particulièrement en charge cette partie du projet, qui est une pièce importante du dispositif général, pour laquelle elle dispose déjà d’une grande expertise. Le projet cherchera à développer les interactions entre l’Université et son éco-système, afin de multiplier les effets positifs pour le citoyen à la lumière de la recherche en inclusion sociale et de favoriser l’accès aux études supérieures des populations locales actuellement sous-représentées. À cette fin, l’Université de Liège peut déjà compter sur la Ville de Liège et la Province de Liège, qui ont marqué leur soutien au projet, comme le souligne Jean Winand, premier vice-recteur de l’ULiège, responsable du projet pour les autorités.

Un projet développé avec les étudiants

L’UNIC a été développée en collaboration avec des étudiants des différentes universités. Ils auront également une place importante dans le projet au travers d’un Conseil des Étudiants. À l’Université de Liège, c’est la Fédération des étudiants (FÉDÉ) qui fera le lien avec la communauté étudiante.

Les huit Universités de l’Alliance UNIC

  • Université de Bilbao de Deusto, Espagne 
  • Université de Bochum Ruhr, Allemagne
  • Collège universitaire de Cork, Irlande
  • Université Koç d’Istanbul, Turquie
  • Université de Liège, Belgique
  • Université d’Oulu, Finlande
  • Université Erasmus de Rotterdam, Pays-Bas
  • Université de Zagreb, Croatie


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑