Brabant wallon

Publié le 15-07-2020 | CP.

Une collaboration inédite entre bassins pour booster le secteur agroalimentaire en Wallonie

Convaincus que c’est en jetant des ponts entre les différents bassins que la Wallonie pourra espérer atteindre ses objectifs en matière de résilience alimentaire, Charleroi Métropole et le Brabant wallon initient la collaboration entre leurs stratégies ( Food.C et ID2Food ) en mettant en place des programmes d’idéation et d’accélération communs en collaboration avec les acteurs du développement économique.

Ceci dans le but de favoriser l’émergence rapide et durable de projets entrepreneuriaux dans le domaine de l’alimentation & de l’Agri-Tech.

Deux stratégies, une volonté commune

Dans la continuité de la dynamique sectorielle développée par le plan CATCH et Sambrinvest, Charleroi Métropole se dote aujourd’hui d’une nouvelle stratégie écosystémique dénommée Food.C, visant à accélérer la transition vers une alimentation saine, durable et accessible à tous sur le territoire de Charleroi Métropole.

Pour favoriser le développement d’un réseau agroalimentaire innovant au niveau du Brabant wallon, CAP Innove, incubateur de l’ULB, a quant à lui lancé en septembre 2019 à Nivelles ID2Food, l’écosystème spécialisé dans le secteur Food et Agri-Tech. Celui-ci a pour objectif d’être le point de référence de tous les projets de startups liés de près ou de loin à la sphère du Food au niveau de la Province du Brabant wallon.

Deux stratégies qui partagent en réalité une volonté commune : celle de favoriser l’accès l’émergence rapide et durable de projets entrepreneuriaux dans le domaine de l’alimentation & de l’Agri-Tech au niveau de la Wallonie !

Dans ce cadre et étant donné l’ampleur des enjeux (climat, santé, emploi), les deux bassins initient une collaboration inédite au travers de programmes d’idéation et d’accélération communs avec les acteurs du développement économique.

Des programmes communs pour booster les dynamiques

Pour nourrir ces deux stratégies, les acteurs du développement économique des deux bassins (Charleroi Entreprendre, CAP Innove et leurs partenaires) mettent ensemble leurs compétences pour développer plusieurs événements structurants, dont un premier week-end d’idéation qui se tiendra du 25 au 27 septembre prochain à Charleroi, le Food Hack, dans le but de sensibiliser les entrepreneurs aux enjeux nourriciers et stimuler la fibre entrepreneuriale d’entrepreneurs en devenir.

« Le Food Hack est le premier résultat d’une dynamique collaborative et multipartenariale entre bassins que j’espère longue et fructueuse », déclare Denis Lesoil, directeur de Charleroi Entreprendre. « Ensemble, nous pouvons aller plus loin et offrir aux entrepreneurs et porteurs de projets un accès à des expertises de pointe et des services complémentaires afin de faire émerger des projets ambitieux et ainsi favoriser l’accès à une alimentation saine et durable au niveau de la Wallonie. »

Pour permettre aux projets initiés par le Food Hack de mûrir dans les meilleures conditions, les acteurs travaillent aussi à l’élaboration d’un programme d’accélération sur la thématique Agri-Food Tech : le Food Camp. Ce programme de 12 semaines est prévu pour la fin du mois de novembre et ambitionne de devenir l’un des meilleurs programmes d’innovation agro-alimentaire en Europe.

« Nous sommes très heureux d’unir nos forces et nos compétences avec nos voisins au niveau de Charleroi Métropole et du Hainaut pour faire émerger ensemble des projets innovants et prometteurs, dans ce domaine si important qu’est l’alimentation durable. Notre objectif commun est de favoriser l’émergence de futurs entrepreneurs qui vont, tous à leur manière, contribuer à renforcer le paysage économique wallon », explique Guy Bouckaert, Directeur de CAP Innove.

Pour fédérer une communauté forte de producteurs et transformateurs, paysans et artisans, consommateurs et investisseurs autour des problématiques du secteur et de ces événements, une campagne de sensibilisation vidéo commune sera également lancée cet été. Tout ceci constituera un terreau idéal pour le développement d’idées et de projets entrepreneuriaux visant à répondre aux enjeux nourriciers cruciaux auquel nous faisons face aujourd’hui…

De fin novembre 2020 à mars 2021 – Le Food Camp

Afin de permettre aux projets initiés par le Food Hack de mûrir dans les meilleures conditions, les acteurs travaillentd’ores et déjà sur l’élaboration d’un programme d’accélération dans la thématique Agri-Food Tech de 12 semaines, le Food Camp, avec l’ambition d’en faire un des meilleurs programmes d’innovation agro-alimentaire en Europe.

L’objectif est de pouvoir accueillir une dizaine de porteurs de projet d’ici la fin de l’année afin de les aider à développer leur projet d’entreprise en se confrontant directement aux réalités du terrain et au public visé, le tout basé sur la méthode Lean startup et sur l’intelligence collective.

Le programme sera enrichi grâce aux connaissances et aux interventions d’experts du secteur, qui apporteront leur plus-value lors de journées thématiques telles que du prototypage food notamment. Ce programme s’adresse aux paysans, artisans, maraîchers, éleveurs, étudiants, entrepreneurs, startups, petites et moyennes entreprises et grandes entreprises. Le programme Food Camp demande un engagement des participants de 2 à 3 jours par semaine avec des cours théoriques et des ateliers pratiques, des confrontations aux marchés et des rencontres inspirantes.

Les entrepreneurs participant au programme Food Camp seront hébergés dans un espace de coworking et accompagnés par des conseillers et des experts des secteurs visés, principalement l’agro-alimentaire mais aussi avec des compétences de ressources humaines, financières ou de marketing. De plus, ils auront accès à des infrastructures partagées, des clients et utilisateurs et des mentors et investisseurs.

Afin de faire évoluer les porteurs de projet, une boîte à outils ainsi qu’un mode d’emploi pour déterminer quelle expérience convient à quelle situation leur sera fournie. À la fin du premier tiers du programme, les expériences de vente et de validation du marché des entrepreneurs pourront par exemple se faire sur les marchés de Noël locaux. En fin de programme, un grand marché de démonstration des produits et services des entrepreneurs sera organisé (Demo day).

Plus d’informations sur https://id2food.be/


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑