Wallonie

Publié le 17-07-2020 | CP.

La transformation numérique des entreprises accélérée par la crise du COVID-19

Dans le cadre de la préparation du baromètre de maturité numérique 2020 des entreprises wallonnes, l’Agence du Numérique a interrogé en février dernier près de 3000 entreprises wallonnes. Cette enquête s’est clôturée au moment précis où la crise sanitaire du Coronavirus commençait à frapper nos sociétés de plein fouet.

L’AdN a donc décidé de réaliser une seconde série d’observations auprès des entreprises wallonnes pour mesurer les évolutions et décisions induites par la crise sanitaire dans le domaine des technologies numériques. Près de 1300 entreprises ont accepté de participer à cette seconde enquête.

L’analyse détaillée de ces résultats sera publiée ultérieurement dans le cadre du baromètre de maturité numérique 2020, l’AdN a souhaité partager d’ores et déjà quelques observations quant à l’évolution des activités des entreprises durant le confinement.

Entre arrêt et augmentation, l’évolution des activités des entreprises

Les premières informations générales issues de l’enquête spécifique à la gestion de la crise du Coronavirus par nos entreprises sont les suivantes :

  • 40% ont dû cesser leurs activités.
  • 29% ont poursuivi des activités réduites ou fortement réduits.
  • 26% ont poursuivi des activité normales ou faiblement réduites.
  • 5% ont vu leurs activités augmenter.

Au total, 60% des entreprises ont donc maintenu une activité durant le confinement.

Des activités maintenues mais souvent modifiées

Pour les entreprises ayant poursuivi une activité, la nature des productions ou des services a souvent été modifiée :

  • par l’arrêt de certaines productions (14%),
  • par l’introduction de produits nouveaux (3%),
  • par la mise en place de services nouveaux ou significativement modifiés (8%).

Les modalités de travail ont souvent été modifiées :

  • 17% ont introduit ou renforcé le télétravail,
  • 14% ont adaptés les horaires,
  • 7% ont restructuré leurs équipes de travail,
  • 26% ont utilisé de façon systématique les outils de collaboration en ligne (Teams, Zoom, Skype, …), tandis que 12% l’on fait de manière occasionnelle.

Ces évolutions dans les modalités de travail et le recours aux applications numériques concernent toutes les tailles d’entreprises, mais se renforcent encore avec l’augmentation du personnel occupé. Elles sont également légèrement plus importantes pour les entreprises actives dans le “Business to Business”, sans pour autant exclure les autres secteurs.

18% des entreprises indiquent leur volonté de maintenir structurellement les possibilités élargies de télétravail.

Le confinement a évidemment accéléré le recours à l’e-commerce.

Au niveau de la Wallonie, l’AdN constate que la vente en ligne a été introduite ou renforcée dans 5% des entreprises restées ouvertes, principalement dans le secteur de l’Horeca (46%). De même, les modalités de livraison ont été modifiées par 4% des entreprises ouvertes, notamment dans la distribution, l’industrie, le commerce ou le numérique.

La maturité numérique, clé de la réussite

Interrogés sur les facteurs les plus déterminants pour permettre à leurs entreprises d’adapter leurs activités à la crise, les dirigeants identifient en premier lieu les compétences disponibles en interne pour développer ces adaptations (52% de toutes le entreprises).

Ils soulignent également les facteurs suivants :

  • une connectivité performante pour les télétravailleurs (19% des entreprises),
  • la digitalisation préalable des processus (12%),
  • la présence d’une vitrine Web (12%).

20% des entreprises restées en activité estiment avoir introduits des innovations au niveau de leurs produits ou services, tandis que 26% considèrent que la crise leur aura permis une meilleure utilisation des outils numériques par le personnel.

Parmi les 40% d’entreprises fermées, les dirigeants considèrent également que cette crise les a amenés à davantage s’informer ou à se former en matière de numérique.

Une connectivité plus performante et plus accessible

Pour affronter et surmonter cette crise, de nombreuses entreprises en appellent à différentes aides, notamment en matière de connectivité. Les entreprises attendent particulièrement :

  • une réduction des coûts des connectivités fixes et mobiles (22% de toues les entreprises),
  • un accès plus large à une connectivité fixe (13%) ou mobile (8%) à très haut débit.

 

Tous les résultats de l’enquête : https://www.digitalwallonia.be/fr/publications/covid-19-et-transformation-numerique-des-entreprises

© j-mel


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑