Liège-VerviersNamur

Schréder : 50.000 luminaires sur les routes liégeoises

2 Minute(s) de lecture

En 2019, RESA, le Gestionnaire de Réseau de Distribution d’énergies liégeois s’était lancé le défi de remplacer l’ensemble de son parc d’éclairage public (135.000 luminaires ) en seulement 6 ans.  Depuis lors, des milliers de luminaires énergivores ont été remplacés par des luminaires LED.

Parallèlement au remplacement des anciens luminaires, l’intercommunale propose aux communes de repenser leur manière d’éclairer leur territoire au travers d’une modernisation de leur plan d’éclairage public ; certains luminaires sont remplacés, d’autres déplacés voire supprimés et l’intensité de chacun de ceux-ci est pensée spécifiquement pour la rue ou l’emplacement qu’il sera amené à éclairer. 

En 2021, les communes qui verront leur parc d’éclairage public renouvelé entièrement ou partiellement sont : Amay, Anthisnes, Awans, Bassenge, Berloz, Beyne-Heusay, Blegny, Braives, Chaudfontaine, Crisnée, Dison, Engis, Esneux, Faimes, Fexhe-le-Haut-Clocher, Flémalle, Geer, Grâce-Hollogne, Hannut, Huy, Jalhay, Juprelle, Liège, Modave, Nandrin, Neupré, Oreye, Saint-Georges, Soumagne, Sprimont, Trooz, Verlaine, Villers-le-Bouillet, Wanze et Welkenraedt.   

Dans le cadre de cette transformation du parc d’éclairage public, RESA a fait appel à la société Schréder (Fernelmont) pour la fourniture de 50.000 luminaires qui seront placés sur les routes liégeoises d’ici à l’horizon 2022. Pionnière en matière de d’éclairage et de contrôle de l’éclairage, l’entreprise wallonne créée en 1907 tisse aujourd’hui des partenariats avec les villes du monde entier et est une véritable référence dans le secteur. 

Une partie de ses nouveaux luminaires seront équipés de connecteurs permettant d’accueillir à l’avenir des capteurs capables d’assurer une gestion intelligente de l’éclairage public. « Il est possible d’imaginer un éclairage qui s’adapterait au déplacement de l’usager, en modifiant automatiquement l’apport de lumière autour de lui et de le suivre tout au long de son parcours. Un éclairage dynamique peut aussi encourager la mobilité douce, renforcer le sentiment de sécurité sur les places à la nuit tombée, … Ces capteurs interconnectés permettent également d’envoyer des informations. Ils pourraient par exemple avertir RESA lorsque l’un d’entre eux est défaillant. Les possibilités sont vraiment très nombreuses ! », détaille Pierre Lechat, Sales Manager Wallonie-Bruxelles de l’entreprise Schréder.

Dans un premier temps, les capteurs ne seront pas actifs, mais ils pourraient être mis en fonctionnement pour répondre à des besoins futurs du gestionnaire de réseaux ou des communes. « Étant donné que ces luminaires LED de dernière génération ont une très longue espérance de vie, il nous a semblé totalement logique de prendre de l’avance et de pré-équiper nos luminaires en vue de développements futurs », conclut Gil Simon, Directeur général de RESA.   

2947 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

Sambreville : 2 commerçants s’unissent pour proposer des webvidéos de cocktails

1 Minute(s) de lecture
Au travers de vidéos sur le web, deux jeunes dirigeants de PME sambrevilloises ont décidé d’unir leur savoir-faire. Le youtubeur électroménagiste aux 7…
Liège-Verviers

Seraing : une jeune société spécialisée dans les compléments alimentaires nutrithérapeutiques

1 Minute(s) de lecture
Jeune bio-ingénieure chimiste de 30 ans, Florence Renson est depuis toujours passionnée de passionnée de nature et des remèdes naturels que celle-ci…
Liège-Verviers

Une transmission réussie, cela se prépare

1 Minute(s) de lecture
Image par Free-Photos de Pixabay  Se préparer à transmettre son entreprise, c’est veiller, plusieurs années à l’avance, à anticiper les conséquences de la cession pour…