Brabant wallon

L’INVITE : ROMAIN WALLON. WAH WAH DESIGN : DES ESPACES DE TRAVAIL A L’IMAGE DE L’ENTREPRISE…

5 Minute(s) de lecture

Wah Wah Design : le nom de la société surprend. N’y cherchez pas d’allusion à Milou ou Médor… mais plutôt à son fondateur ! « Mes amis avaient coutume de m’appeler « WaWa », s’amuse Romain Wallon qui a repris l’idée pour baptiser son bureau d’architecture intérieure. « Wallon en entier, à l’international, cela n’aurait pas fonctionné ! », s’esclaffe-t-il.

Sorti de St-Luc (Bruxelles) en 2011, le CEO de Wah Wah Design acquiert une solide expérience de terrain, collaborant plusieurs années à des projets de grande envergure pour un bureau d’architecture intérieure.

En 2017, lui qui avait toujours rêvé d’être son propre patron lance sa société. « Je pouvais enfin proposer ce que j’aimais à mes clients » soupire le trentenaire. Imprimer « sa patte » tout en écoutant les attentes de ces derniers, leurs contraintes aussi, c’est ce que recherchera alors constamment Wah Wah Design, accompagnant ses clients de la phase de conception à la réalisation de leurs espaces et environnements de travail. 

« A 32 ans, je ne ferme aucune porte ou plutôt, je ne veux pas m’enfermer dans une routine qui me cadenasserait et ne me ferait pas découvrir le monde », affirme Romain Wallon toujours à l’affût de nouveaux défis. « Après quelque 5 années d’existence, nous avons aujourd’hui la volonté d’exécuter des projets également au-delà des frontières de notre pays ! » révèle-t-il.

LE COUP DE GENIE

« Le coup de génie directement lié à notre façon de travailler, c’est qu’en un temps restreint, on peut sortir un projet et ce, grâce à une optimisation de nos procédés créatifs.

Dans l’esprit de la méthode Lean Startup, permettant d’agir vite et de façon agile, Wah Wah Design qui a repensé l’ensemble de ses processus dans les moindres détails, peut ainsi présenter la partie créative d’un projet (ndlr projets entre 3OO et 1000 m2) dans les 5 jours ouvrables.

« Notre société a 5 ans et, inscrite dans une démarche d’expérimentation continue, a porté ses efforts sur un gain de temps pour le client, un critère qui peut être décisif lorsque celui-ci doit orienter son choix d’un prestataire… ».

Romain Wallon – Wah Wah Design – Workspaces Designers – photo – Diplostudio

Nous ne nous contentons pas de fournir une notice d’utilisation d’un matériel, d’un espace, mais nous sommes là aussi pour les explications et conseils sur la bonne utilisation de ceux-ci ! (R.Wallon-Wah Wah Design-Workspaces Designers)

LES COUPS DE FORCE

« Nous faisons les parties « study », l’analyse et l’accompagnement pour vous mener vers de nouvelles façons de travailler, « design », avec la création d’un univers de travail, de l’esquisse au plan d’exécution et « build », avec la gestion, le contrôle et le suivi de l’ensemble des travaux dans le respect du budget et du planning déterminés. Pour la partie « study », l’étude des besoins réels de nos clients est 100% objective, étant réalisée par un sous-traitant. C’est vraiment l’une de nos volontés que ce dernier (ndlr SpaceID) reste indépendant de notre bureau pour conserver une objectivité. Bien entendu, idéalement, tout projet devrait commencer par cet audit approfondi, afin de connaître les réels besoins des clients, la réelle façon de travailler de ses collaborateurs, mais ce n’est pas toujours envisageable pour les clients.

Nous pouvons donc nous positionner comme un gestionnaire du projet global, un « single point of contact » tout au long du projet, avec un accès pour tous les intervenants à la plateforme de suivi de chantier (ndlr : l’application nivelloise de gestion et suivi de chantiers « PLURIELL »).

Aujourd’hui, nous voulons réduire l’empreinte carbone de nos projets et même sur la partie « mobilier », attentifs à la valorisation de l’ancien mobilier de nos clients et à l’aspect recyclé/recyclable de celui que nous proposerions…

En 5 ans d’existence, nous avons travaillé pour des grosses entreprises internationales, comme pour des start-up, même si, en général, nous faisons davantage de projets de plus de 500 m2. Mais tant pour les uns que pour les autres, nous ne perdons jamais de vue que chaque projet, chaque client est unique. Nous nous attachons donc à transformer chaque projet en un concept innovant et à le défendre pour justifier la proposition sous forme d’un storytelling très travaillé autour de l’identité du client, ses attentes, ses besoins, sa politique de changement… C’est vraiment une de nos forces, inscrite dans notre ADN, de « raconter » notre client tel qu’il est, à travers ses espaces de travail ; nous le faisons autour d’un « mot-clé » qui le symbolise, comme le « partage », pour Sortlist ou la couleur, pour Schréder.

Enfin, l’un de nos autres coups de force, c’est la complémentarité des profils au sein de Wah Wah Design. Chacun y a une mission spécifique : commerciale, décoration d’intérieur, gestion administrative et compta, développement 3D, direction artistique,… Un effectif de 6 collaborateurs ayant une moyenne d’âge de 30 ans.

DU TAC AU TAC

Votre qualité préférée ?

RW : « La créativité probablement. On me dit souvent que j’ai 1.000 idées à la seconde (rires) ».

Ce que vous voudriez être ? 

RW : « J’ai toujours voulu être architecte d’intérieur ! »

Ce que vous voudriez changer ?

RW : « Je voudrais apporter un peu plus de « structure », dans ma vie privée et professionnelle ».

Ce que vous ne souhaiteriez surtout pas changer ?

RW : « Ma « folie », mon côté « décalé » !

Votre domaine culturel préféré ?

RW : « Le design » !

Votre livre/film culte ?

RW : « Les biographies, biopics me parlent. Steve Jobs m’inspire beaucoup ! ». 

La faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?

RW : « Je pars toujours du principe que tout le monde a droit à une deuxième chance. Mais parfois, j’en accorde une troisième et cela m’a déjà joué des tours ! (rires)

Le message que vous aimeriez délivrer aux jeunes ?

RW : « Votre profession, vos tâches doivent rester un plaisir… ou il faut arrêter ! »

Votre devise ?

RW : « Ma réponse à la question précédente et celle-ci, aussi : « qui ne tente rien n’a rien ! »

photo en “Une” – Diplostudio

WAH WAH DESIGN –  Fbg de Bruxelles 11, 1400 Nivelles – 0479/03.11.98http://www.wahwahdesign.com Membre CCIBW (http://www.ccibw.be)

226 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

PR PRINT : une imprimerie dont la meilleure carte de visite reste… des clients fidèles !

2 Minute(s) de lecture
Fondée en 1987 par Pierre Rigaux, actif dans le métier de l’imprimerie depuis plus de 50 ans, PR Print est installée dans…
Brabant wallon

Laurent Dauge succèdera à Baudouin le Hardÿ de Beaulieu, au poste de Directeur général d'in BW

1 Minute(s) de lecture
Le Conseil d’Administration d’in BW a désigné Laurent Dauge pour succéder à Baudouin le Hardÿ de Beaulieu au poste de Directeur général. Après 12…
Brabant wallon

in BW : stimuler l’attractivité du Brabant wallon pour les entreprises… Projets en cours et à venir à Nivelles

3 Minute(s) de lecture
L’un des secteurs d’activités majeurs d’In BW est le développement économique et le service aux entreprises ; l’Intercommunale du Brabant wallon gère ainsi…