Liège-Verviers

Le trafic fluvial du Port de Liège progresse sans toutefois retrouver son niveau d’avant Covid

3 Minute(s) de lecture

En 2021, le trafic fluvial du Port de Liège renoue avec la croissance et repart à la hausse en totalisant près de 15 millions de tonnes de marchandises manutentionnées par la voie d’eau, soit une hausse de 7% par rapport à 2020.

Alors qu’Anvers enregistrait une hausse de 4% et Zeebruges de 5% pour l’année écoulée, le Port de Liège vient d’annoncer une hausse de 7% de son trafic fluvial et une hausse de 11% de son chiffre d’affaires.

Les principales marchandises en hausse transportées par voie d’eau sont les produits charbonniers (+27%), les produits de l’agriculture (+20 %), les matières premières secondaires et les déchets (+16%) et les métaux (+16%).

Le léger rebond des trafics globaux (eau-rail-route) a également bénéficié au Port de Liège l’an dernier. Son trafic global a ainsi augmenté de 1% par rapport à 2020, pour frôler la barre des 19.5 millions de tonnes manutentionnées sur l’ensemble des 33 zones portuaires liégeoises. 

En raison de la crise liée à la pandémie du coronavirus et des problèmes de logistique de la chaîne mondiale, le trafic de conteneurs enregistre quant à lui, pour la première fois depuis 10 ans, un très léger recul (-2%) avec près de 114.000 EVP (Equivalents-Vingt-Pieds) manutentionnés sur les trois terminaux à conteneurs du Port de Liège.

Un chiffre d’affaires en hausse de 11%

Le chiffre d’affaires du Port autonome de Liège s’élève en 2021 à 4.930.548 €, soit une augmentation de 11%. Ces résultats permettent ainsi à l’institution de maintenir ses investissements visant à renforcer et à améliorer les infrastructures portuaires liégeoises. Le Port autonome de Liège entend ainsi répondre aux objectifs de la Déclaration de Politique Régionale du Gouvernement wallon en termes de report modal (c’est-à-dire le transfert du trafic de marchandises de la route vers le rail ou la navigation fluviale).

Selon Willy Demeyer, Président du Port autonome de Liège : « Les concessionnaires portuaires ont fait preuve de résilience durant cette pandémie. Cela se marque sur les résultats du Port qui affichent une augmentation de 7% de ses trafics fluviaux et une croissance de 11% de son chiffre d’affaires. Cela permet au Port autonome de Liège de poursuivre ses investissements. En cette période difficile, c’est exceptionnel!»

Un rôle dans la gestion des déchets générés par les inondations de juillet 2021

Le Port autonome de Liège a mis à disposition le Port des Ardennes (15.000 m²) ainsi qu’une partie du Port d’Hermalle-sous-Huy pour le dépôt des déchets générés par les inondations de juillet 2021. Quelques concessionnaires ont également proposé leurs services pour le stockage et la gestion des déchets sur leurs propres zones portuaires. 

Les entreprises portuaires ont ainsi joué un rôle essentiel dans l’évacuation des déchets des inondations qui ont été provisoirement stockés à Wandre (35.000 tonnes), sur la bretelle d’autoroute A601 (100.000 tonnes) et au port d’Hermallle-sous-Huy (35.000 tonnes). Ces déchets ont ainsi été évacués par voie fluviale (70%) et par la route (30%) vers les centres de tri agréés.

Acteur incontournable du développement durable

Le complexe portuaire liégeois, représente, selon la Banque nationale de Belgique, 8.032 emplois directs et 10.828 emplois indirects. Le Port de Liège demeure un levier de développement socio-économique important pour la région. Il reste également un acteur incontournable du développement durable : 77 % des trafics manutentionnés sur les diverses zones portuaires transitent par la voie d’eau, ce qui constitue une réelle performance au niveau européen. Aujourd’hui, les modes de transport tels que le transport fluvial ou ferroviaire font partie d’une logistique durable en complémentarité avec la route.

Selon Emile-Louis Bertrand, Directeur général du Port autonome de Liège, « le Port autonome de Liège travaille en continu sur divers projets pour développer la multimodalité tel le développement de la plate-forme multimodale Liège Trilogiport, la nouvelle extension de 5,8 hectares du terminal à conteneurs de Liège Trilogiport prévue en 2022, ainsi que le développement de projets liés au rail et à la multimodalité ».

Le Port de Liège gère 33 zones portuaires en région liégeoise. Le domaine portuaire liégeois représente 382 hectares, où sont installées près d’une centaine d’entreprises.

(Photo : Somef)

4416 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

SERIE D’ETE - Une activité sportive pour une planète plus propre

3 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…
Liège-Verviers

La chocolaterie Galler se «belgicise» davantage

3 Minute(s) de lecture
Galler, la chocolaterie basée à Vaux-sous-Chèvremont, vient d’annoncer une augmentation de capital significative de 12,6 millions d’euros. « Bien que la nationalité d’une…
Liège-Verviers

Table ronde : générations croisées en entreprise, risques ou opportunités ?

14 Minute(s) de lecture
C’est une préoccupation pour de nombreux responsables RH: comment faire coexister les générations au sein des entreprises. Cultures différentes, expériences variées, comportements…