Namur

Le KIKK Festival a séduit professionnels et grand public

3 Minute(s) de lecture

Clap de fin ce dimanche soir pour cette onzième édition du KIKK Festival ; le festival international des cultures numériques et créatives a atteint un sold out en rassemblant 2500 professionnels travaillant dans le secteur des technologies créatives (artistes, agences web, studios design, créateurs et créatrices d’expériences immersives,…) dont 1300 étrangers venants de 41 pays différents et plus de 25.000 visiteurs tous publics. À travers une programmation dense s’étalant sur 4 jours dans tout Namur, cette nouvelle édition avait pour fil rouge le thème Tales of togetherness.

La programmation du KIKK festival comptait 40 conférences allant de la création à l’ère de la data et de l’IA à l’afrofuturisme en passant par la fabrication de sites internet à impact carbone réduit. Vingt workshops et masterclasses ont formé les participants à la création d’expériences immersives ou la création d’art intéractif. Un espace dédié au réseautage entre professionnels a accueilli plusieurs centaines de rendez-vous pro.

Des projets innovants

Quarante projets innovants ont été mis en lumière au sein du KIKK market; des instruments de musique électronique d’un nouveau genre, des capteurs de mouvements ou encore des gants simulant le sens du toucher pour la réalité virtuelle. Plusieurs soirées ont entraîné le public dans l’atmosphère festive et créative de l’événement dont un line up détonnant de DJ africains dans la soirée AfriKIKK d’ouverture du festival dans l’église de La Nef.

Le parcours d’art KIKK in Town reste, sans conteste l’activité favorite du grand public avec 60 installations monumentales réparties dans 16 lieux emblématiques du centre-ville de Namur. Les familles ont pu se déhancher au milieu d’écrans rassemblant plus de 1000 styles de danse différents dans une installation monumentale intitulée Universal Tongue de l’artiste néerlandaise Anouk Kruithof ou encore s’émerveiller dans Ataraxie de par Maxime Houot du collectif Coin, une installation de 56 lasers sculptant un espace 30 mètres plongé dans le noir total et gorgé de fumée.

Cette année, l’exposition Biotopia ‘cohabiter avec le vivant’ du Pavillon, nouveau lieu d’exposition du KIKK, était également inclue dans ce dernier volet du festival. Avec une fréquentation de 25 000 visiteurs grand public, il semblerait que le choix d’un passage au KIKK in town payant à 5 euros pour les plus de 16 ans n’ait pas été un frein pour les participants.

Délégations étrangères

Dans une volonté de rayonnement international, le KIKK Festival se veut également un espace de dialogue entre les écosystèmes créatifs étrangers et les entreprises wallonnes. Une vingtaine de délégations ont répondu présentes au rendez-vous. Les délégations France et Effet Québec, qui rassemblaient chacune plus de 30 entreprises, ont, cette année, chacune fait le choix de prendre un espace dédié à leurs écosystèmes respectifs au sein du Creative Village. Elles ont bénéficié d’un intense coup de projecteur.

Selon les dires des participants, il semblerait que l’expérience soit plus que concluante.
« L’offre du KIKK Festival est impressionnante » souligne ainsi Pascal Pelletier d’Hubblo Immersion (Délégation Effet Québec). « J’y suis resté 4 jours et ils étaient vraiment nécessaires pour tout voir. J’ai pu atteindre les 3 objectifs que je m’étais fixé avant d’arriver: les rencontres entre professionnels via la partie KIKK Pro, la diffusion de mes projets d’expériences immersives sous dôme 360° portable et la découverte d’installations artistiques que j’aimerais maintenant programmer dans une exposition à Montréal ».

Exposants d’ici et d’ailleurs

Quant au Market, le showroom des technologies créatives du KIKK Festival situé dans le chapiteau de la place d’Armes a donné une belle visibilité à la quarantaine d’exposants nationaux et internationaux.

« Pour nous » explique Nicolas de Mona Studio, « le KIKK Festival, c’est un énorme rendez-vous à ne pas manquer. Il y a beaucoup d’agences. Etant donné qu’on est dans le web, la communauté est assez petite, on se connait les uns et les autres. Ce qui est marrant, c’est de voir qu’il y a des agences du Canada, des États-Unis, du Japon,… Cet événement regroupe tout le monde au même endroit, au même moment. C’est vraiment impressionnant ».

Nouvelle proposition de cette 11e édition, l’événement KIKK Your Career, dédié au matchmaking de talents et professionnels, renforce l’engagement du festival à encourager les vocations dans le domaine de l’innovation et des technologies numériques.

Rendez-vous est déjà fixé l’année prochaine pour une édition encore plus foisonnante ; la 12e édition aura lieu du 26 au 29 octobre 2023.

(photo Kikk Festival / Gaetan Nadin)

3746 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-VerviersNamur

L’Université de Liège tend la main aux entreprises

2 Minute(s) de lecture
Pionnière en matière de transfert de technologies dès 1989 avec le lancement de l’Interface Entreprises-Université, l’Université de Liège (ULiège) se donne un…
Liège-VerviersNamur

24 « Red Bears » sélectionnés pour le championnat européen des métiers

2 Minute(s) de lecture
La Belgian Team pour le championnat européen des métiers a été dévoilée lundi soir par WorldSkills Belgium, l’association belge en charge de…
Liège-VerviersNamur

Questions et réponses autour de l’index

3 Minute(s) de lecture
L’index, plus que jamais, est au centre des préoccupations des employeurs et des travailleurs. Son application ou non n’est pas aussi simple…