Brabant wallon

“BW response”, un programme de renforcement de la sécurité civile en Brabant wallon…

3 Minute(s) de lecture

Se préparer, ensemble, à l’incertain…

Lors de l’événement des Vœux du Brabant wallon, ce 12 janvier, au Perwex (Perwez), Gilles Mahieu, Gouverneur de la Province, a commencé par dédier sa Mercuriale « au personnel soignant et à tous ceux qui se sont dévoués durant la crise du Covid 19 » (sic).

Ensuite, après quelques « coups de gueule » dirigés contre ceux qui en avaient minimisé, voire nié la portée et les conséquences, y allant de leurs théories de « complotisme » ou autres absurdités, celui qui est rôdé à la gestion de situations de crises en vint à un constat : celles-ci n’ont cessé de se multiplier, ces derniers temps.

Episodes de sécheresse, d’inondations, pandémie, guerre en Ukraine, risques de pénuries énergétiques… Les raisons de se décourager sont légion, mais le fatalisme n’est pas une solution.

Gilles Mahieu, en compagnie de Céline Squelart, Directrice de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon et d’Axel Boitel, Président de la CCIBW lors de la réception de Nouvel An de la CCIBW au palais du Gouverneur. Quelques jours plus tôt, le gouverneur de la province du Brabant wallon avait exposé, dans sa Mercuriale, l’objectif et les axes de “BW response”

2 axes, 9 actions…

Exhortant son auditoire à faire face à l’incertain, encourageant le citoyen à s’impliquer, en tant qu’acteur de sa protection et de celle des autres, constatant aussi un manque de moyens parfois criant, et l’impréparation collective aux risques, l’orateur du jour exposa alors un programme qui lui tient à cœur. 

Ce dernier, visant précisément à renforcer la sécurité civile en Brabant wallon, ambitionne de « se préparer à l’incertain et se préparer ensemble » !

L’initiative s’est trouvé un logo très représentatif de son intention première : des bras enlacés aux couleurs internationales de la sécurité civile.

Baptisée « BW response », elle véhicule, dans son appellation, cette nouvelle philosophie de travail en matière de planification d’urgence, reposant sur l’anticipation et la proactivité.

« Avec BW Response, en agissant et en travaillant, chacun dans nos domaines de compétences, nous transformons aussi le réel et optons pour un modèle volontariste ! » affirme Gilles Mahieu

Le terme anglo-saxon « response », couramment employé en situation de crise, releva Gilles Mahieu, signifie en effet « riposte » !

Le projet pilote qui met le citoyen au cœur du dispositif, s’articule donc sur un premier axe : celui d’une préparation commune, avec 5 actions en ligne de mire, qu’énuméra le Gouverneur : informer et conscientiser la population et les entreprises ; améliorer la formation des partenaires et des autorités publiques, créer un réseau d’observateurs citoyens, constituer une réserve provinciale de sécurité civile et élargir et renforcer les partenariats associatifs et privés.

Le second axe, se préparer à l’incertain, comporte 4 actions clés : préparation par des exercices et en incluant tant des partenaires privés que des citoyens à besoins spécifiques, par exemple, la prévention d’interventions malveillantes lors de crises, un plan d’actions massives de la population, la création de 2 plateformes de solidarité.

“Plus on intègrera le citoyen dans la gestion de crise, plus il pourra percevoir les menaces et adopter les conduites préventives et réactives adéquates…” G. Mahieu, gouverneur de la Province du Brabant wallon

Un programme régulièrement évalué…

« BW response sera régulièrement évalué et adapté en fonction des moyens et des résultats rencontrés »,assura le Gouverneur pour qui le projet pilote « vise uniquement à renforcer ce qui fonctionne et à soutenir les femmes et les hommes, les professionnels et les volontaires qui assurent notre sécurité ».

Durant les semaines et mois à venir, les ambitions du programme seront encore davantage communiquées, développées et perceptibles et les acteurs que cette nouvelle philosophie de travail en matière de planification d’urgence sollicite, citoyens ou entreprises, n’en percevront que d’autant mieux les attentes les concernant et les bénéfices à en retirer pour tous.

Plus d’informations : 

Podcast avec G. Mahieu exposant l’initiative –  http://www.canalzoom.be/invitvous-gilles-mahieu-gouverneur-du-brabant-wallon/

http://www.bwresponse.be

258 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Directive européenne sur les lanceurs d'alerte : Légal PME et la CCIBW épaulent les entreprises...

5 Minute(s) de lecture
En octobre 2019, le Conseil de l’Union européenne adoptait la directive sur la protection des lanceurs d’alerte ; en novembre 2022, elle était transposée…
Brabant wallon

INDRANI LODGE, un projet global, un ADN écologique…

4 Minute(s) de lecture
C’est un « éco-lodge » surprenant, niché dans la campagne de Loupoigne, au milieu de nulle part et pourtant, proche de tout… C’est un…
Brabant wallon

UCLouvain : une piste pour soigner la névralgie du trijumeau

2 Minute(s) de lecture
Des scientifiques de l’UCLouvain ont découvert une explication possible à la névralgie du trijumeau, une maladie qui provoque de violentes douleurs sur une moitié du visage.   La…