Liège-Verviers

Vedia met en boîte le cocktail de vœux verviétois de la CCI LVN

2 Minute(s) de lecture

Vedia, le média de proximité de l’arrondissement de Verviers, avait mis les petits plats dans les grands hier soir pour accueillir le cocktail de vœux verviétois de la CCI LVN dans son siège de Dison.
Au-delà du networking qui a rassemblé près de 300 personnes, cet événement a été l’occasion de mettre en avant la proximité entre Vedia et le monde économique. « Nous faisons partie de la même tribu d’entrepreneurs » a souligné le directeur général Urbain Ortmans.
Vedia se caractérise notamment par son niveau élevé de production, notamment une dizaine d’émissions. « C’est autant que RTC Télé Liège et deux fois plus que BX1 alors que nous sommes pourtant le 2e média le moins subventionné parmi les 12 médias de proximité locale en Fédération Wallonie-Bruxelles » n’a pas manqué de rappeler Pierre-Laurent Fassin, le président de Vedia.

L’équipement de pointe (comme un studio virtuel) et les compétences de l’équipe ont permis de développer Vedia Pro, une offre de services aux entreprises : spots publicitaires, webinaires, vidéos, mediatraining, publicités digitales,…  
Hier soir, Vedia est passée de la parole aux actes pour montrer son savoir-faire et ses nombreux potentiels, avec un showreel diffusé en salle de spectacle, un photomaton 360 degrés et un aftermovie envoyé aux convives avant même leur départ du lieu de la réception. A vous aussi d’en profiter en cliquant ici ou ci-dessous:

David Eloy, président de la CCI LVN, était ravi de baigner dans cette atmosphère entrepreneuriale. « Malgré les pires difficultés vécues par nos entreprises ces 3 dernières années, nous sommes toujours là. Soyez ambitieux, nous sommes dans une région qui a des compétences et des sociétés performantes. Le terreau est fertile pour aller de l’avant. » Et de pointer encore la nécessité de profondément changer sur le plan durable, la prise en compte des bouleversements technologiques comme ChatGPT, les opportunités de se remettre en question en raison du changement climatique ou encore la difficulté de trouver des collaborateurs. A ce sujet, David Eloy a salué la volonté des entreprises prêtes à prodiguer elles-mêmes la formation de nouveaux collaborateurs tout en fustigeant les personnes capables de travailler mais préférant rester bien installées dans un système. « Stop à l’assistanat qui gangrène le développement des entreprises » a-t-il déclaré devant une assemblée manifestement du même avis.

La soirée a ensuite permis aux participants « d’échanger, de se motiver, de s’encourager, de rencontrer un potentiel partenaire commercial ou de galère » pour reprendre les termes du président de la CCI LVN.

(Photos Marie Dumont / Twenty2)

225 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

SERIE D’ETE - Une activité sportive pour une planète plus propre

3 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…
Liège-Verviers

La chocolaterie Galler se «belgicise» davantage

3 Minute(s) de lecture
Galler, la chocolaterie basée à Vaux-sous-Chèvremont, vient d’annoncer une augmentation de capital significative de 12,6 millions d’euros. « Bien que la nationalité d’une…
Liège-Verviers

Table ronde : générations croisées en entreprise, risques ou opportunités ?

14 Minute(s) de lecture
C’est une préoccupation pour de nombreux responsables RH: comment faire coexister les générations au sein des entreprises. Cultures différentes, expériences variées, comportements…