Wallonie picarde

Évolutif et diversifié, le parcours gagnant du cabinet AUDE Architectes désormais sous l’égide de Blaise-Antoine Devos, un de ses fondateurs

2 Minute(s) de lecture

Architecture, Urbanisme, Design, Energies/Engineering. Si vous ne le saviez déjà, les initiales de ces mots forment AUDE, complété naturellement par Architectes ! Ce cabinet d’architecture tournaisien est né en 2009 de la volonté de deux amis ingénieurs civils architectes diplômés de la faculté Polytechnique de Mons de proposer des constructions réfléchies et intégrées en Wallonie Picarde. Après des débuts prometteurs, leurs chemins se séparent et Blaise-Antoine Devos devient l’unique actionnaire en 2021 d’un bureau comptant aujourd’hui neuf collaborateurs indépendants.

Un projet viable se doit aussi d’être évolutif, c’est pourquoi AUDE Architectes met l’accent sur la conception de bâtiments dont la destination est modulable à terme si la situation l’exige. Diplômé en « Gestion durable de l’énergie en bâtiment », Blaise-Antoine intègre également dès la genèse d’un projet, outre les concepts de stabilité, les aspects énergétiques et l’enveloppe des bâtiments, soulignant que la première énergie renouvelable est celle que l’on ne consomme pas !

Au-delà de la construction unifamiliale (neuve, rénovation, extension et aménagement d’intérieur), ce dernier a rapidement compris l’intérêt de diversifier ses services, étendant son champ d’action aux bâtiments industriels, commerciaux, à la promotion immobilière sans oublier les marchés publics et l’accompagnement des clients en auto-construction. Les points forts du bureau sont sans nul doute l’alliance de la conception architecturale à l’ingénierie avec un soin tout particulier apporté à l’accompagnement des clients en phase d’exécution afin de les rassurer sur les aspects techniques liés à leur projet.

Selon le gérant de AUDE Architectes, le métier est en pleine mutation car confronté à de multiples et nouvelles contraintes (sociologiques, techniques, écologiques,
etc.), des changements dans les modes de vie, à la nécessité de densification urbaine et à la mobilité. Inspiré par les Pays-Bas, Blaise-Antoine s’interroge en particulier sur la nécessité de construire toujours plus grand. Il envisage, dans des programmes de logements multiples, l’idée de lieux et de fonctions partagés, soulignant le besoin d’un esprit communautaire pour favoriser l’économie de matière, de moyens et d’argent.

Enfin, la croissance de l’atelier n’est bien entendu pas le fait d’un seul homme mais de toute une équipe, fondée sur la confiance mutuelle et l’engagement de l’ensemble de ses membres. L’organisation interne de AUDE se veut inclusive et participative privilégiant la réflexion collégiale, comme actuellement sur la future (re)structuration de l’équipe. Par ailleurs, à l’étroit dans les actuels bureaux du boulevard du Roi Albert, AUDE Architectes vous recevra dès février prochain au numéro 189 de la rue Carlos Gallaix à Chercq au sein d’un bâtiment de 230 m2 qui permettra d’accueillir des compétences nouvelles et complémentaires à l’activité actuelle.

Vous pourriez aussi aimer
Wallonie picarde

Wallonie : Soutenez un projet de reboisement au Pérou et combattez le changement climatique !

1 Minute(s) de lecture
L’ACDA, une ONG belge de Péruwelz active au Pérou depuis 60 ans, lance un projet crucial pour reboiser les Andes et lutter…
Wallonie picarde

Inauguration d'une nouvelle éolienne chez Iscal Sugar : vers le zéro carbone

1 Minute(s) de lecture
La sucrerie Iscal a inauguré sa nouvelle éolienne lui permettant de couvrir toute sa production électrique et de tendre vers le zéro…
Wallonie picarde

LES BRASSERIES VANUXEEM, DUPONT & CAULIER SE DÉMARQUENT LORS DU RÉPUTÉ BRUSSELS BEER CHALLENGE

1 Minute(s) de lecture
Les bières de Wallonie Picarde ne font pas exception à la renommée mondiale des bières belges. En novembre dernier, lors du prestigieux…