Namur

STÛV élargit son actionnariat et investit 10 millions d’euros

2 Minute(s) de lecture
Stéphanie Montenair, Investment Manager chez Wallonie Entreprendre, Anne Wautier, Investment Manager Private Equity - BNP Paribas Fortis, Jean-François Sidler, CEO de STÛV Group, Gérard Pitance, co-fondateur de STÛV et Michaël Debehogne, deputy CEO de STÛV Groupe – © Valentin Bianchi / Hans Lucas

Le groupe familial namurois STÛV, spécialiste du chauffage par énergies renouvelables, accueille deux nouveaux partenaires dans son actionnariat et s’apprête à déployer un ambitieux plan d’investissement sur les cinq prochaines années. Wallonie Entreprendre et BNP Paribas Fortis Private Equity entrent ainsi au capital et plus de 10 millions d’euros seront consacrés au doublement de la capacité de production en Wallonie, à Bois-de-Villers et à Thuin.

Cette nouvelle configuration de l’actionnariat ne modifie pas le contrôle du Groupe STÛV qui reste dans les mains du groupe familial du fondateur. ​ Ensemble, Gérard Pitance, Jean-François Sidler et Michaël Debehogne détiennent 80% du capital. Les trois entités opérationnelles du groupe STÛV totalisent 150 collaborateurs, dont 30 au sein de la filiale canadienne. ​

Une croissance ininterrompue en Belgique et à l’étranger

STÛV a vu sa production croître de 20% en 2022. Cette tendance s’est confirmée en 2023.

L’explosion du prix des énergies, les menaces de pénuries découlant de la dépendance énergétique de l’Europe et l’impact des énergies fossiles sur le réchauffement climatique incitent de plus en plus les consommateurs à se tourner vers des énergies renouvelables de proximité.

Depuis longtemps déjà, STÛV s’est fixé comme objectif de rendre ses produits inattaquables sur le plan des émissions et cela s’avère être une stratégie payante. Grâce aux partenariats développés avec des Universités et Centres de recherche wallons, l’entreprise se positionne aujourd’hui comme un des leaders mondiaux en matière de technologies de combustion et de réduction des émissions. ​

« Nous exportons 80% de notre production, dont une part importante à la grande exportation » rappelle Jean-François Sidler, CEO du groupe. « Notre site de production de Bromont au Canada, nous ouvre les portes d’un marché nord-américain, fort de 430 millions d’habitants, où la notoriété de nos produits se conforte année après année et où STÛV est considéré de plus en plus comme un producteur local. ​ L’extension de notre réseau de distribution sur les marchés à l’exportation représente sans aucun doute un de nos principaux défis pour les prochaines années. »

La croissance de l’activité doit aller de pair avec la croissance de la capacité de production et de l’effectif. « Les investissements, de l’ordre de 10 millions d’euros, seront affectés à la modernisation de nos outils de production ainsi qu’à l’extension des sites de Thuin et de Bois de Villers » indique Michaël Debehogne, deputy CEO du groupe. « Le site canadien sera également développé. Avec ce plan d’investissement, STÛV se donne la capacité de potentiellement doubler son chiffre d’affaires consolidé. »

« Je suis très enthousiaste à l’idée de ce qui pourrait résulter de l’apport des investisseurs à la dynamique collaborative de notre Conseil d’Administration » déclare de son côté Gérard Pitance, co-fondateur de STÛV. « Depuis les débuts de l’entreprise, j’ai toujours misé sur la force qui résulte de la confrontation de visions différentes, tempérées par une volonté constante de recherche d’équilibre. Avoir à nos côtés des institutions de la taille de Wallonie Entreprendre et de BNP PARIBAS FORTIS permettra à nos équipes de saisir pleinement les opportunités qui s’offrent à nous, dans un monde en grands bouleversements. »

203 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…
Namur

Des questions autour du complexe hôtelier Van der Valk à Bouge

3 Minute(s) de lecture
Le Conseil d’administration de BEP Expansion Economique a été saisi par le groupe Van der Valk d’une demande d’acquisition d’un terrain de…
Namur

Civadis innove dans le service public avec l'intelligence artificielle

1 Minute(s) de lecture
Civadis, l’entreprise namuroise spécialisé dans les services informatiques pour les administrations locales en Wallonie et à Bruxelles, a annoncé une avancée significative…