Hainaut

Mecanelec, une expertise réputée dans la mécanique de haute précision

2 Minute(s) de lecture

Des activités de sous-traitance industrielle soutenues par un personnel expérimenté et des équipements de pointe régulièrement  renouvelés…

 mecanelecresized

Ingénieur industriel de formation, Vincent Bouchat est entré au milieu des années nonante comme directeur de Mecanelec Industries.

En 2007, il reprenait à son beau-père, Michel Mouyard, la totalité des parts de cette PME implantée, depuis 1997, sur le zoning multimodal de  Montignies-sur-Sambre.

 

La  société carolorégienne est déployée aujourd’hui sur quelque 1.400 m2, dont 200 m2 pour les services  administratifs, suite à une extension  de 600 m2 opérationnelle depuis moins de trois ans afin de permettre des activités complémentaires de montage et d’entretien.

 

De l’unitaire à la moyenne série

Mecanelec, avec un parc de 15  machines CNC, équipé depuis 2013 d’un centre d’usinage « 5 axes » ainsi que d’un équipement de contrôle tridimensionnel, est capable de prendre en charge un projet de A à Z : de l’usinage à la rectification, en passant par le taillage, le traitement thermique, le rechargement, etc.

 

« Pour l’usinage, notre service va de la pièce unitaire complexe à des séries qui peuvent monter jusqu’à plusieurs centaines d’unités » précise le directeur.

 

Si l’exercice 2008 s’est clôturé avec un chiffre d’affaires historique de 1,8 million EUR, Mecanelec a été fortement et rapidement impacté ensuite par la crise, d’abord financière puis purement  économique.

 

Face à une concurrence, pour la mécanique de précision, bien présente dans le bassin de Charleroi,  la PME  parvint  à remonter progressivement la pente, affichant un chiffre d’affaires, à la hausse,  de 1,3 million l’an dernier.

 

« Malgré des plans de charge encore limités à six semaines maximum, nous sommes confiants dans la relance prometteuse de certains secteurs industriels fidélisés depuis de nombreuses années à notre atelier» poursuit Vincent Bouchat.

mecanelec0053

Espoir dans le verre plat 

Si la sidérurgie, notamment liégeoise, fut un gros client de Mecanelec jusqu’à lui assurer 70 % de ses activités à une certaine époque, ce secteur industriel est retombé à maximum 15% du carnet de commandes !

 

Aujourd’hui, l’activité de Mecanelec Industries est soutenue par des éléments de capteurs de force,  des systèmes de contrôle de flux pour la pétrochimie, le secteur éolien récemment quelque peu  en décroissance, sans oublier  de belles perspectives  de commandes  pour des équipements   dans le secteur du verre plat.

Des commandes passées via des bureaux d’études belges pour des équipements verriers destinés à de nouvelles usines en cours de montage  au Brésil, en Turquie et au Japon.

 

« Outre la fidélité de notre main-d’œuvre expérimentée, la force de Mecanelec est  de pouvoir investir chaque année – c’est notre choix – entre 100 à 150.000  euros, afin de pouvoir ainsi démarcher une nouvelle clientèle dans des secteurs d’activités  où nous sommes encore peu présents.»

 

La recette de Vincent Bouchat pour capter cette clientèle potentielle tient en quelques mots : qualité, prix, gamme élargie de services « et beaucoup de flexibilité, tant au niveau de notre personnel que de notre parc machines, nos équipements étant d’ailleurs plus nombreux que les opérateurs dont nous disposons pour les mettre en œuvre » conclut le patron de Mecanelec Industries.

 

H.L.

 

MECANELEC Industries SA – Rue Champeau, 28 (ZI) à 6061 Montignies-Sur-Sambre – Tél : 071/30.89.80 – www.mecanelec.be

 

Vous pourriez aussi aimer
HainautNamur

Louyet Group s'agrandit

1 Minute(s) de lecture
Louyet Group n’attend plus que le feu vert des autorités de concurrence pour reprendre une partie des activités de distribution de Ginion…
CCIHainaut

La directive européenne de la Protection des lanceurs d’alerte

3 Minute(s) de lecture
Interview de Mathieu Maes, Secretary General, International Chambers of Commerce (ICC) Belgium Propos recueillis par Tatiana Hamaide. La Directive européenne de la…
Brabant wallonHainautWallonie picarde

Import-export clubs des CCI, des « ponts » vers les marchés internationaux...

8 Minute(s) de lecture
2021-2022 : cap sur les pays d’Europe de l’Est ! Pour une entreprise, les raisons de partir à l’international sont multiples. En explorant des…