Liège-Verviers

Le Port autonome de Liège et NMC sélectionnés pour la finale des Belfius Smart Belgium Awards

2 Minute(s) de lecture

Le 24 avril prochain, les Belfius Smart Belgium Awards récompenseront des projets innovants et durables contribuant aux défis de notre société. Au total, plus de 150 candidatures, émanant de grandes ou petites entreprises, de start-ups, d’écoles et universités, d’hôpitaux et de pouvoirs locaux ont été introduites. 50 ont été retenues en vue de la finale, avec à la clé 5 Awards et un prix du public qui seront décernés lors de la cérémonie de clôture.

Parmi les 50 nominés figure le Port autonome de Liège.  Premier port intérieur belge (21 millions de tonnes en 2017) et troisième port intérieur d’Europe après Duisbourg et Paris, le PAL assure la gestion de 33 ports (382 hectares mis à la disposition des utilisateurs de la voie d’eau). Le Port de Liège développe actuellement une nouvelle zone portuaire « Liège Trilogiport » (120 ha) située à Hermalle-sous-Argenteau le long du Canal Albert, à 14h de navigation du Port d’Anvers et à 24h du Port de Rotterdam. Cette plate-forme multimodale a pour objectif d’attirer des entreprises utilisatrices de la voie d’eau et des grands centres de distribution européens présentant une activité à haute valeur ajoutée et génératrice de nombreux emplois nouveaux. En vue d’assurer le bien-être des riverains, une réflexion de l’aménagement de la zone portuaire multimodale Liège Trilogiport a été menée par le Port autonome de Liège et le Service public de Wallonie. Sur les 120 ha, près de 40 hectares sont consacrés à cette zone d’intégration environnementale qui contente les riverains par la création de vergers et de jardins communautaires et les promeneurs et les cyclistes grâce au RAVeL.

Autre nominé : NMC NATUREFOAM®.  Produite sur le site de NMC à Eynatten, NMC NATUREFOAM® est une nouvelle mousse à base de matières premières renouvelables. Grâce à l’utilisation de polyéthylène provenant de la canne à sucre, au sein de la production des manchons d’isolation CLIMAFLEX®, les émissions de CO2 sont réduites durant l’entièreté du processus de fabrication, jusqu’à la sortie d’usine. Cette nouvelle formulation réduit les émissions de CO2 à 0 kg de CO2 par m3 de mousse produite. Ce résultat a été confirmé par la Déclaration Environnementale de Produit (DEP), certifiée par l’IBU (Institut allemand pour la construction et l’environnement). Le biopolyéthylène utilisé dans la technologie NMC NATUREFOAM® provient de plantations de canne à sucre. Il est 100 % recyclable et inodore. La culture de la canne à sucre contribue très favorablement à la préservation de l’environnement en absorbant le gaz carbonique responsable du réchauffement climatique.

 

3744 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-VerviersNamur

L’Université de Liège tend la main aux entreprises

2 Minute(s) de lecture
Pionnière en matière de transfert de technologies dès 1989 avec le lancement de l’Interface Entreprises-Université, l’Université de Liège (ULiège) se donne un…
Liège-Verviers

Quelles tendances en matière d’architecture et d’urbanisme à Liège ?

1 Minute(s) de lecture
L’appel à candidature de la 24e édition du Prix de l’Architecture et de l’Urbanisme de la Ville de Liège s’est clôturée le…
Liège-Verviers

Myocène franchit un pas déterminant dans son développement en faveur des sportifs

1 Minute(s) de lecture
La jeune entreprise liégeoise Myocène, qui a mis au point le premier dispositif au monde de mesures objectives de la fatigue musculaire,…