Lg-Verviers

Publié le 21-10-2020 | CP.

AMOS finalise un télescope de 2,5m pour un observatoire indien

Ce vendredi 16 octobre, la société liégeoise AMOS a célébré la finalisation d’un nouveau télescope destiné à l’observatoire du Mont Abu, situé dans le nord-est de l’Inde et opéré par le Physical Research Laboratory (PRL).

Cet événement est une étape majeure de l’exécution d’un contrat passé avec le PRL en 2016. Durant 4 ans, AMOS a conçu l’instrument, a fabriqué ses éléments, les a assemblés et a testé l’ensemble dans ses ateliers. AMOS a notamment poli les optiques du télescope, dont le miroir primaire de 2,5m de diamètre. Après le succès des tests de performance, le télescope est désormais prêt à être livré en Inde.

Commence à présent la dernière phase du projet durant laquelle le télescope sera démonté, et transporté par bateau puis par camion jusqu’au sommet du Mont Abu, à 1.680 m d’altitude. Il sera alors réassemblé dans le nouvel observatoire construit spécialement pour lui par le PRL. S’ensuivra une nouvelle campagne de tests et d’optimisation de ses performances, avant sa réception définitive et le début des observations scientifiques mi-2021.

La confiance témoignée à AMOS par le PRL au travers de ce contrat s’inscrit dans le cadre d’une longue collaboration scientifique entre la Belgique et l’Inde. C’est en effet le troisième télescope qu’AMOS réalise pour ce pays, les deux précédents étant le Multi-Application Solar Telescope (MAST) situé à Udaipur, déjà pour le PRL, et le Devasthal Optical Telescope (DOT) pour l’observatoire Aryabhatta Research Institute of Observational Science (ARIES), sur les contreforts de l’Himalaya. Avec un diamètre de 3,6m, ce dernier est aujourd’hui le plus grand télescope optique d’Asie.

La relation entre AMOS et ses partenaires indiens s’étend également au domaine spatial pour lequel AMOS a notamment livré à l’Agence spatiale indienne, l’ISRO, les éléments optiques constituant le cœur du spectromètre de la sonde Chandrayaan II, actuellement en orbite autour de la Lune.

Le télescope du Mont Abu sera principalement opéré en combinaison avec un spectrographe à haute résolution utilisé pour les recherches du PRL, notamment pour l’étude d’exoplanètes, de l’évolution du système solaire et d’autres phénomènes cosmiques.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑