Liège-Verviers

220.000 tonnes de terres de l’ancienne centrale des Awirs à Flémalle dépolluées à l’Ile Monsin

3 Minute(s) de lecture

La société Envisan, division environnementale du groupe Jan De Nul spécialisée dans le traitement et la valorisation des déchets minéraux, vient d’achever l’assainissement du site de l’ancien parc à charbon de la centrale électrique des Awirs à Flémalle, actuellement en cours de déconstruction.

Durant les 3 mois de chantier, 220.000 tonnes de terres (120.000 tonnes retirées de l’ancien parc à charbon de la centrale des Awirs et 100.000 ramenées sur site) ont été transportées par la voie d’eau et traitées dans l’installation de lavage physico-chimique d’Envisan, à l’Ile Monsin en aval de Liège. Une part importante des 120.000 tonnes de terres (contaminées par des métaux lourds, huiles, etc.) a été transformée en sables et granulats lavés pour réintégrer le marché local de la construction.

La mobilité fluviale a permis d’atteindre des rendements jusque 7.000 tonnes par jour et donc d’éviter d’accroître les difficultés actuelles de mobilité en région liégeoise. La logistique fluviale a représenté une économie de près de 8.500 camions sur nos routes et une économie de C02 de 750 tonnes, ce qui correspond à une réduction d’un facteur 3,5 des émissions de CO2.

Première unité de dépollution

« Le projet du site des Awirs nous a posé un véritable défi logistique et environnemental » explique Dimitri Descamps, directeur commercial d’Envisan. « Grâce à notre méthodologie reposant sur une logistique fluviale et sur le recours à notre centre de traitement, nous relevons ce défi avec succès. Le procédé de lavage physico-chimique d’Envisan, première unité de ce type en Wallonie, offre au marché wallon, luxembourgeois et français une solution de dépollution de terres contaminées et de transformation de ces dernières en matériaux de construction secondaires. Envisan est ainsi un maillon important de l’économie circulaire dans le Port autonome de Liège. »

C’est courant 2021 qu’Envisan a installé à Liège la première unité de lavage physico-chimique de Wallonie. Cette technique de traitement est bien adaptée aux déblais provenant des grands bassins sidérurgiques caractérisés par des pollutions complexes, et forcément des concentrations en métaux lourds. D’une capacité de traitement de 70 tonnes par heure, cette unité de dépollution fonctionnant sur le principe de traitement des terres en voie humide, permet de réduire significativement la teneur en polluants tels métaux lourds, hydrocarbures, HAP, BTEX, etc.

Le procédé de traitement génère également des granulats lavés à haute valeur ajoutée: un sable et une fraction plus grossière, tous deux lavés. 1.000 tonnes de terres contaminées génèrent 700 tonnes de granulats lavés, destinés au secteur local des matériaux de construction.

La dépollution de la Centrale des Awirs

Engie a donc confié à Envisan l’exécution du chantier d’assainissement du parc à charbon de l’ancienne centrale électrique « Les Awirs ». Cette pollution provient de l’activité industrielle historique du site : par exemple le travail du verre jusqu’en 1949 et ensuite l’entreposage de charbon pour l’ancienne centrale électrique. Ce chantier vise à préparer le terrain pour la construction de la nouvelle Turbine Gaz Vapeur (Centrale TGV) d’Engie.

« Le transport des terres par la voie fluviale » précise Raf Anné-Project Director Engie pour le site de Flémalle, « a permis pour chaque transport fluvial d’éviter 120 camions sur la route et de réduire les émissions de CO2 grâce à ce moyen de transport écologique. Ce mode de gestion responsable, Engie le met déjà en œuvre depuis 2016 pour l’évacuation des cendres du terril Hénâ aux Awirs, d’où elles sont acheminées par une bande transporteuse couverte jusqu’à la Meuse pour ensuite être transportées par voie fluviale chez les cimentiers. Comme pour les cendres, les terres acheminées reçoivent une seconde vie. »

(Photo Engie – Jan De Nul)

3600 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Des personnalités économiques parmi les Citoyens d’honneur de la Ville de Liège

1 Minute(s) de lecture
La cérémonie officielle des Citoyens d’honneur de la Ville de Liège a eu lieu ce vendredi en fin de journée  à l’Hôtel…
Liège-VerviersNamur

Que faire s’il y a rupture du contrat de travail pour un motif grave ?

2 Minute(s) de lecture
L’employeur et le travailleur peuvent à tout moment mettre fin au contrat de travail pour un motif grave. Ce mode de rupture…
Liège-VerviersNamur

Et si la (dé)motivation des collaborateurs n’était qu’une conséquence de l’évolution de la société?

10 Minute(s) de lecture
En entreprise aujourd’hui, j’entends beaucoup de patrons se plaindre du manque de motivation de certains de leurs collaborateurs. Les jeunes parce qu’ils…