Liège-Verviers

La société pharmaceutique liégeoise EyeD Pharma s’ancre durablement au Sart Tilman

2 Minute(s) de lecture

Le Liege Science Park compte une nouvelle référence : la société liégeoise EyeD Pharma a inauguré vendredi, en présence de nombreuses personnalités, ses nouvelles installations déployées sur une superficie de plus de 4.000 m².
Cette entreprise liégeoise est spécialisée en développement et fabrication de micro-implants oculaires (moins de 1/3 de mm). Ces dispositifs permettent de libérer des quan­tités déterminées de médica­ment pendant des périodes allant de quelques jours à quelques années
Pour mener sa croissance, EyeD Pharma cofondée par Mélanie Mestdagt et Marc Foidart a recruté plus d’une cinquantaine de profils sur les deux dernières années. De 3 personnes en 2015, l’équipe se compose aujourd’hui de près de 100 spécialistes.

Jusqu’à aujourd’hui, la société EyeD Pharma était installée dans les locaux de la tour GIGA Entre­prise près du CHU de Liège et chez Accessia Pharma dans le zoning des Hauts Sarts. La volonté de l’entreprise était de rassembler, sur un même site, ses équipes ainsi que ses activités de recherche et de production.

Pour développer sa technologie innovante, EyeD Pharma a pu compter sur le soutien financier d’acteurs publics et privés. Ces moyens lui ont permis d’investir dans des équipements de pointe conçus sur mesure et dans les nouvelles installations.

Une production en Wallonie


Installer cette production dura­blement à Liège est un choix stratégique. « Depuis la création de notre CDMO (Contract Development and Manufactu­ring Organization) en 2019 » souligne Marc Foidart, Executive Chairman, « notre objectif est d’ancrer notre pro­duction en Région wallonne de manière pérenne. En effet, une telle production est très complexe à délocaliser, notamment pour des raisons réglementaires. Dès lors, quoi qu’il puisse arriver à la société dans le futur, nous nous assurons que la production reste­ra stable, ainsi que les emplois qui y sont liés ».

Eyed Pharma travaille à répondre à un besoin médical non rencontré. Les ophtalmologues remarquent que, dans des pathologies comme le glauco­me notamment, une prise de gouttes non adaptée, la com­pliance, peut engendrer une dégradation de la maladie. La difficulté de s’administrer des gouttes oculaires, le risque d’oubli, de posologie aléatoire sont autant de facteurs pouvant empirer la qualité de vie du patient.
« Tous les produits que nous développons trouvent leur fondement dans un besoin médical clairement identifié et non rencontré » relève Mélanie Mestdagt, CEO d’EyeD Pharma. « Les cliniciens sur le terrain identi­fient un problème pour lequel ils n’ont pas de solutions. Tels des facilitateurs, nous travail­lons à mettre en oeuvre une so­lution technique aux probléma­tiques vécues par les patients ».

Des recherches sont également menées pour traiter d’autres maladies ophtalmiques, mais aussi d’autres types de pathologies, en dehors de l’oeil. En effet, en raison de leurs très petites dimensions et de la réduction des effets secondaires, les micro-implants ont de larges applications thérapeutiques et peuvent s’utiliser dans d’autres petits endroits du corps.

Ce n’est pas par hasard que l’entreprise liégeoise nourrit également des ambitions internationales.

97 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Avieta lance un concept innovant de gaufres pour burgers

2 Minute(s) de lecture
Avieta, entreprise productrice de gaufres à Vinalmont, a été sélectionnée par le jury du concours Sial Innovation Paris 2022 pour son nouveau…
Liège-Verviers

VPHARMA reprend La Grande Pharmacie de Liège

1 Minute(s) de lecture
Voilà un magasin emblématique au centre de Liège, précisément en face de la place St Lambert : La Grande Pharmacie est bien connue…
Liège-Verviers

Cinq nouvelles boutiques à Belle-Ile en Liège

1 Minute(s) de lecture
Cinq enseignes ont ouvert leurs portes en cette fin d’année dans le centre commercial Belle-Ile à Liège : Belchicken, # Au Chalet, State…