Liège-VerviersNamur

Toopi Organics : collecter l’urine humaine pour en faire un biostimulant pour l’agriculture

2 Minute(s) de lecture

L’agriculture européenne demeure fortement dépendante des importations d’engrais et est confrontée à des sécheresses inédites. Dans le même temps, chaque année, 200 milliards de litres d’urine sont évacués avec plus de 6 000 milliards de litres d’eau potable dans les toilettes européennes. Toopi Organics, une start-up française a annoncé en septembre une série A de 16 millions d’euros visant notamment à financer la construction de deux sites industriels dont un sera situé en province de Liège.

En 2023, Toopi Organics a lancé son premier produit basé sur la fermentation de l’urine humaine en France et en Belgique, un biostimulant biologique à faible empreinte carbone pour le remplacement partiel des engrais phosphatés. Toopi vient de décrocher un financement de 8,4M€ de l’Accélérateur EIC, le programme phare de l’Europe pour les startups deeptech, pour développer la valorisation agricole de l’urine humaine en Europe, en commençant par la Belgique.

Création d’une filiale belge en terres liégeoises

En septembre, Noshaq est entré au capital de Toopi Organics à l’occasion de sa dernière levée de fonds, en vue notamment de la création de sa filiale belge.

Durant l’année écoulée, Toopi Organics a installé des urinoirs sans eau dans des stations-services, des sites touristiques et a établi des partenariats avec des entreprises de location de toilettes mobiles pour collecter de l’urine lors de festivals et d’événements agricoles.

La société a également lancé son premier produit, le Lactopi Start, en France et en Belgique. Ce biostimulant à base d’urine est obtenu après décantation, filtration et fermentation. Il est destiné à favoriser, l’enracinement et la croissance des plantes et à optimiser l’assimilation du phosphore et est autorisé en agriculture biologique.

Des partenariats locaux pour donner plus de sens à un projet d’économie circulaire

En Belgique, Toopi a déjà mené plusieurs opérations de collecte d’urine, notamment à la Foire de Libramont, grâce à un partenariat avec WC Loc Belgique (Amay). La société a également établi des relations privilégiées avec la SCAM (Société Coopérative Agricole de la Meuse, établie à Andenne et comptant 2400 coopérateurs en Wallonie) et lui a ainsi fourni 20 000 litres de biostimulant pour aider à la fertilisation de 800 hectares de terres agricoles wallonnes.

Le premier site industriel à grande échelle sera opérationnel en France en 2025, et un second suivra à l’horizon 2026-27 en province de Liège après constitution de l’entité juridique belge.

« En attendant cette unité de transformation locale, nous continuons à développer des partenariats locaux pour la collecte de l’urine et pour la distribution de nos produits. La collecte lors de festivals et d’événements nous apporte des volumes importants, mais ponctuels, nous établissons donc également des partenariats avec des écoles, collectivités et entreprises et les accompagnons lors de leur construction ou rénovation de sanitaires. En installant des toilettes sèches adaptées, nous les aidons à réaliser une économie substantielle d’eau et à participer à un projet écologique et circulaire » explique François Gérard, Ingénieur agronome, porteur du projet pour la Belgique et directeur Benelux de Toopi Organics.

Photos : Noshaq

62 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

The Huggy’s Bar devient Huggys, et poursuit son expansion

1 Minute(s) de lecture
La date du 22 juillet 2024 marque un tournant dans l’aventure entrepreneuriale de The Huggy’s Bar qui s’appelle désormais Huggys. L’enseigne de…
Liège-Verviers

Ces entrepreneuses, ‘toutes des graines de changement’ : clap 2e

1 Minute(s) de lecture
Dès septembre, le VentureLab démarre à Liège la 2e édition de son programme de renforcement et de rencontres à destination des femmes…
Liège-Verviers

SERIE D’ETE - Des roues de vélo pour les compétitions

2 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…