Liège-Verviers

Alvalux : le dispositif qui répare les cicatrices

3 Minute(s) de lecture

Serial entrepreneur américain, Michel Alvarez s’est installé en Belgique pour y créer une société, puis une autre en 2015. Basée à Liège, Alvalux propose un dispositif médical portable capable d’améliorer les cicatrices. Un produit commercialisé en ligne depuis l’été dernier. Une levée de fonds de 3 millions est prévue en 2020 pour cette start-up qui ambitionne de devenir leader mondial.

Comment atténuer une vilaine cicatrice ? Avec son objet connecté spécialement conçu pour aider à améliorer les cicatrices, la société Alvalux répond à ce souci. Originaire de Californie et fort d’une expérience dans la création d’entreprises de dispositifs médicaux aux Etats-Unis, Michel Alvarez, en Belgique depuis 2010, y crée iStar Medical dont il se retire en 2014 pour fonder Alvalux l’année suivante. Depuis sa création, la société s’est associée à des universités, des chercheurs et des entreprises belges pour faire progresser ses programmes de recherche et de développement de produits. La start-up, qui bénéficie du soutien de la Région wallonne pour 1 million d’euros et de Noshaq pour 450.000 euros, va également recevoir des fonds via la plateforme Spreds à hauteur de 500.000 euros. « J’investis d’abord dans la société que je crée, ce qui me permet ensuite de recevoir des aides et de lever des fonds », détaille Michel Alvarez.

Simple à utiliser et déjà primé

Dénommé CicaLux, le dispositif médical portable est destiné au traitement des cicatrices refermées et sèches. « Il peut être utilisé à n’importe quel moment, de jour et/ou de nuit, et à tout endroit, à la maison, au travail ou sur la route. »Il est simple à utiliser et facile à porter. « Il combine trois traitements ayant fait leurs preuves dans l’amélioration de la cicatrisation et de l’apparence des cicatrices : feuilles de silicone, chaleur infrarouge et soulagement de la tension. Il est principalement destiné à la cicatrisation post-césarienne, à l’abdominoplastie, à l’hystérectomie et à la chirurgie mammaire. Avec ce dispositif, les limites de la technologie et des contraintes physiques sont repoussées, tout en fournissant une énergie électromagnétique non-toxique, inoffensive et de faible niveau pour un maximum de confort et de commodité. »En 2009, une étude avait révélé que 91 % des patients ayant subi une intervention chirurgicale étaient insatisfaits de l’apparence de leur cicatrice. « Le dispositif est destiné à aider les patients lors des dernières étapes du processus de guérison. Ayant subi moi-même les effets négatifs d’une mauvaise cicatrisation, je suis particulièrement fier, après trois années de recherche et développement, de pouvoir proposer un dispositif innovant que j’ai moi-même testé. »

Assemblé en Belgique, le produit se vend en différentes versions et sans ordonnance. Après un essai de mise sur le marché de six mois en France au cours duquel le dispositif a été évalué par des mères utilisatrices, des sages-femmes et des médecins, Alvalux a démarré le déploiement commercial en ligne de son produit en juin 2019. Un premier appareil déjà récompensé. Le 13 septembre dernier, le dispositif a été finaliste du meilleur produit pour mamans dans le cadre du concours national Mother & Baby Awards 2020 au Royaume-Uni . Le 20 septembre, il a remporté son deuxième prix, Top Innovation de la Victoire de la Beauté 2019-2020 en France.

Objectif : leader mondial

L’objectif de l’entreprise est de devenir leader mondial dans le domaine des micro-technologies électriques intelligentes, portables et personnalisées pour la santé. D’autres objets connectés sont en cours de développement. « Nous travaillons actuellement sur deux autres programmes de développement de dispositifs médicaux portables pour prendre la première position sur le marché. »Au programme de 2020, une levée de fonds de 3 millions d’euros et l’ouverture d’un bureau à San Diego en Californie. A terme, une plateforme complète de dispositifs médicaux liés à la régénération de tissus et cellules devrait voir le jour. « Nous visons 10 millions d’euros de revenus dès 2025 »,conclut le serial entrepreneur.

Alvalux SA : Avenue Blonden, 13 à 4000 Liège – Tel : 04 341 57 67 –  info@alvalux.com www.alvalux.com

130 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Aquilon Pharma : une étude clinique portant sur l’accompagnement thérapeutique de patients Covid en phase respiratoire aigüe

1 Minute(s) de lecture
Aquilon Pharma est une spin-off de l’Université de Liège spécialisée dans l’amélioration des traitements existants contre l’Asthme et des Maladies Pulmonaires Obstructives…
Liège-Verviers

123cdi, ambitieux pour 2021, lance un nouveau groupement d’employeurs dédié à la logistique

3 Minute(s) de lecture
123cdi est le plus grand groupement d’employeurs en Belgique. Il offre à 75 travailleurs un CDI et des missions longue durée chez…
Liège-Verviers

Le Prix Francqui 2021 décerné à Michaël Gillon (ULiège)

4 Minute(s) de lecture
Le prix Francqui 2021 en Sciences exactes sera décerné au scientifique Michaël Gillon (ULiège) pour ses recherches pionnières en exoplanétologie et astrobiologie….